Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

A la « Maison Dora », les femmes de Togokomé vont extérioriser leurs potentialités

Views: 98

La Maison Dora est décidée à mener à bien la mission qu’elle s’est assignée depuis sa création en 2014. Le Centre de formation féminine et d’association sociale de Togokomé (CFFAST) dispose désormais d’un siège devant lui  permettre de booster les activités. Il a été inauguré vendredi par sa présidente,  Akouwa Ehlin en présence des premiers responsables de l’association allemande « NJONUO FE MO » et l’ONG Action pour la Promotion du Monde Artisanal (APROMA), ses partenaires.

Advertisement. Scroll to continue reading.

La Maison Dora se trouve à Togokomé dans la préfecture des Lacs à 25 km de Lomé. Le centre a pour but de promouvoir l’autonomisation socio-économique des femmes. Il compte faire de la femme un acteur responsable pour le bien-être de la famille et de la communauté. Il est né dans le souci d’aider les femmes de Togokomé à faire valoir leurs potentialités.

« Nous avons remarqué qu’ici à Togokomé, les femmes sont dynamiques et compétentes mais ne savent pas comment les mettre à profit pour se développer et développer le milieu. Voilà pourquoi nous avons créé la Maison Dora pour les aider à extérioriser le plein de talents qu’elles ont en elles », a confessé Diane Blivi, coordinatrice du centre.

La Maison est spécialisée dans la formation en couture, en informatique et en apprentissage saisonnière entre autres  l’apprentissage des perles et des savons liquides.  Elle organise aussi des cours d’alphabétisation fonctionnelle au profit des femmes et des jeunes filles déscolarisées. 

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

Le centre dispense également des cours sur la vie sociale et la vie sexuelle de la jeune fille, et ceci grâce à son  partenariat avec l’ATBEF.

Selon Andrea Bastian, présidente de « NJONUO FE MO » le soutien de son association est un engagement à œuvrer pour que les femmes aient les mêmes droits que les hommes  comme le cas  en Allemagne.

Advertisement. Scroll to continue reading.

A l’avenir, la Maison Dora compte ouvrir un centre de formation alimenté en énergie solaire et nouer des partenariats avec  d’autres associations nationales et internationales.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Société

Canal+Togo a clôturé vendredi la 2è édition de son programme « Femmes  passionnées ». Une cérémonie s’est déroulée dans ce sens à Lomé en...

Société

Le gouvernement togolais a adopté mercredi un projet de décret portant création du programme « Wezou ». Il s’agit d’un programme national d’accompagnement de la femme...

Société

Les associations Femmes d’Actions et Cœur Solidaire ont célébré lundi en différé la journée de la femme africaine, édition 2021. Cette célébration a été...

Culture

L’agence KDA Pro a lancé vendredi à Lomé la 2è édition du concours « Nanagan ». Un concept qui met en valeur les femmes...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P