Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Protéger les togolais contre les risques d’une possible exploitation pétrolière

Views: 92

L’exploration pétrolière réalisée en 2011-2012 par la compagnie italienne ENI a révélé que le Togo dispose d’une quantité exploitable de pétrole aux larges de ses côtes, affirme l’Ong « Les Amis de la Terre ». Si son exploitation pourra permettre à l’Etat de renflouer ses caisses, il faut noter que le pétrole est également une source de pollution de l’environnement. Un séminaire sous régional s’est ouvert vendredi à Lomé pour échanger et partager des expériences sur le sujet et commencer à préparer les communautés togolaises.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Organisée par l’ONG « Les amis de la Terre », la rencontre est place sous le thème : « la pollution de l’environnement : cas du pétrole ». Elle enregistre la participation des acteurs venus du Ghana, du Nigeria et du Togo.

Les échanges ont porté sur les externalités négatives de l’extraction du pétrole sur l’environnement et la nécessité d’opérer les restructurations en vue de trouver des alternatives au pétrole qui joue un rôle prépondérant dans la vie de l’homme.

Rémy Komlan Afoutou, le président du conseil d’administration de l’ONG « Les Amis de la Terre » a expliqué à l’ouverture des travaux que la gravité de l’exploitation pétrolière vient du fait que sa pollution impacte dangereusement les moyens de subsistance essentiels des communautés.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« La production et l’utilisation du pétrole entrainent la pollution des nappes phréatiques, des mers, des sources de nourriture, de l’air et modifient même le cycle des écosystèmes naturels », a-t-il relevé.

La rencontre du jour vise donc à contribuer aux efforts de protection des populations contre les éventuels risques et de défense de protection de l’environnement.

{loadmoduleid 210}

L’étude d’impact environnemental et social réalisée en 2012 par la compagnie ENI au cours de l’exploration pétrolière au Togo a révélé quelques impacts potentiels de cette exploration a confirmé le représentant du ministre togolais de l’Environnement et des ressources forestières.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Les informations reçues font état de ce qu’il y a une quantité exploitable de pétrole au Togo. Il faut partager ces informations et commencer déjà par mobiliser les communautés potentiellement affectées. Nous ne pouvons pas attendre qu’on rentre dans la phase effective de production, il faut préparer le terrain », a relevé Dodzi Kwami Kpondzo, chargé des campagnes à l’ONG ‘les amis de la terre-Togo.

Lors des échanges, les participants auront à évoquer les impacts socio-économiques et environnementaux de l’exploitation du pétrole au Nigéria et la vie des pêcheurs face à l’exploitation du pétrole au Ghana.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Société

Le prix du carburant connait une augmentation à la pompe au Togo pour compter du vendredi 11 juin. Ceci après une diminution qui n’a...

Société

Des associations de défense des droits humains, des mouvements et des syndicats ont appelé mercredi le peuple togolais à prendre ses responsabilités dans le...

Sticky Post

Dr Folly Gada Ekue n’a aucun doute, le Togo a du pétrole. L’enseignant-chercheur des universités du Togo a confirmé dimanche que le Togo exporte...

Société

Nombreux sont-ils à évoquer le changement  climatique mais peu seulement connaissent les effets ou les causes. Pour former et informer sur la thématique, l’ONG...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P