Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

A Kara, la gendarmerie empêche une activité du Parti des togolais

Views: 16

Alors que le HCRRUN se démerde pour convaincre les togolais pour le vivre ensemble et pour une société togolaise réconciliée avec elle-même, certaines personnes cherchent à faire de la ville de Kara une zone de non-droit, inaccessible aux hommes politiques du pays. Après le PNP de Tikpi Atchadam, c’est au tour du Parti des Togolais de voir son séminaire de sensibilisation interdit dans cette ville.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Le séminaire du Parti des Togolais prévu ce dimanche à la salle de conférence du centre des affaires sociales de Kara a été empêché. L’accès de la salle a été interdit aux participants par un détachement de gendarmerie », nous a confié Gnimdéwa Atakpama, le Délégué National aux Affaires Intérieures.

Le séminaire en question rentre dans le cadre des programmes de formation et d’information initiés par le Parti des Togolais pour renforcer les capacités des différentes composantes de la société togolaise. Sont concernés : les étudiants, les citoyens ordinaires, les organisations de la société civile, les entreprises, les institutions, les partis politiques, etc.
Le Parti des Togolais compte ainsi mieux outiller ces composantes afin qu’elles comprennent et participent en connaissance de cause aux débats publics social, économique et politique.
Depuis 2014, le Parti des Togolais a développé à travers ses programmes une diversité de thèmes notamment « Rôle de la société civile dans une démocratie », « Les Accords politiques et économiques : comment en tirer un meilleur parti », « Le président de la République et ses pouvoirs », « Rôle des femmes dans l’action citoyenne au Togo », « Comprendre la nature et le fonctionnement du pouvoir politique », etc.

{loadmoduleid 210}

Seulement voilà que l’étape de Kara vient d’être empêchée sans motif valable. Il y a quelques semaines un meeting du PNP a été empêché dans cette ville sans que les autorités ne s’expliquent sur ce comportement qui pose un précédent dangereux en ce moment où le Togo s’est engagé dans un processus de réconciliation.
Les démons du passé ont-ils repris service à Kara ? La question reste posée désormais.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Sticky Post

Le Parti des Togolais (PT) relève des insuffisances graves dans le programme d’action du gouvernement  Tomegah-Dogbe. Principalement sur l’axe 1 du Plan national de...

Faits Divers

Kara (420 km  de Lomé) est sous le choc. La ville a été endeuillée mercredi soir par un grave accident de la circulation qui...

Société

Les nouveaux ponts sur les rivières Kara (120 m) et Koumongou (160 m) ont été inaugurés jeudi par le Chef de l’Etat togolais, Faure...

Faits Divers

Le corps sans vie d’une jeune fille de 17 ans a été retrouvé lundi matin à Kara. Ce drame s’est produit alors que celle...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P