Connect with us

Hi, what are you looking for?

Faits Divers

2 réseaux de braqueurs opérant dans les Lacs et à Lomé démantelés

Views: 21

Les localités de la préfecture des Lacs et les quartiers du Grand Lomé pourront expérimenter la sérénité prochainement. Deux réseaux de braqueurs qui opèrent dans ces zones viennent d’être démantelés par la gendarmerie nationale.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Tout est parti d’un vol à main armée signalé à WAGES (institution de microfinance) à Agbodrafo le 03 juillet 2020. La gendarmerie nationale a mis en place un dispositif pour traquer et retrouver les auteurs.

Les recherches ont permis de mettre la main sur deux réseaux de braqueurs opérant à Lomé et dans la préfecture des Lacs.

Le premier réseau est celui géré par NOUGBLEZE Komi Mawoussi, togolais (31 ans), un repris de justice. Le mode opératoire de ce groupe consiste  à solliciter leur victime, généralement les conducteurs de taxi-moto pour les amener à des destinations où sont pré-positionnés les autres membres du réseau. Arrivé à ces endroits souvent sombres, ils saisissent  la victime par le cou ou font semblant de sortir l’argent de leurs poches pour permettre aux autres d’arracher la moto. Son recéleur est le nommé AYIDJI Aloumonvi, togolais, âgé de 26 ans.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

L’autre réseau est celui qui composé des nommés IBRAHIM Aboubacar alias BALA, nigérien (28 ans), repris de justice également, GBEGBLENOU Kossi Dodji, GBOSSOU Ekoué, EDORH Carlos.

L’un d’entre eux repère et file les victimes, fournit les informations aux autres et ces derniers arrivent à son signal pour passer à l’acte.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le 18 juillet dernier, ils ont failli opérer chez une dame de transfert d’argent à Tokoin-Hôpital à Lomé le 18 juillet 2020. L’affluence des clients les a poussés à avorter leur coup pour aller tenter leur chance à Kpémé. C’est alors qu’ils ont été interpellés par la Gendarmerie.

La perquisition à leurs domiciles respectifs a permis de retrouver 3 motos, un pistolet de fabrication artisanale avec 3 cartouches de 12 mm, un pistolet factice, 2 machettes, une mallette à outils, un arrache-clou, 9 téléphones portables et diverses clés de moto.

Les braqueurs et les receleurs ont été mis à la disposition de la justice d’Aného pour répondre de leurs actes. Les autres coauteurs et les complices sont activement recherchés.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 212}

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Société

La Gendarmerie nationale saisit l’occasion de la campagne nationale du reboisement. Mardi à l’occasion de la journée nationale de l’arbre, le Colonel Yotrofeï Massina...

Faits Divers

Par les temps qui courent, il ne fait pas bon d’être un malfrat au Togo. Un jeune l’a appris vendredi à ses dépens aux...

Politique

Paul Missiagbeto, conseiller spécial d’Agbeyome Kodjo a été arrêté lundi à son domicile par des éléments de la gendarmerie. Son parti politique, le Mouvement...

Faits Divers

La gendarmerie nationale vient d’arrêter une dizaine de cambrioleurs ainsi que leurs complices. C’est suite à plusieurs plaintes venant d’Adidogomé, Sagbado, Ségbé et leurs...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P