Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Yamgnane appelle la France à favoriser l’alternance au Togo

Views: 33

Le responsable du mouvement politique Sursaut-Togo se prononce sur la crise politique en cours au Togo et pense que les lignes ont bougé cette fois-ci. Kofi Yamgnane appelle le président français, Emmanuel Macron à poser des actes conformément à ses dernières déclarations sur le Togo. L’ancien ministre français estime que la France doit tout mettre en œuvre pour que l’alternance soit une réalité au Togo.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Je crois que les choses ont bougé. Cela ne se passe plus de la même façon. Jusqu’à présent, c’est Lomé qui bougeait. Instrumentalisé par cette affaire de régionalisme, du Nord contre le Sud, quand les manifestants sortent à Lomé, le pouvoir qui issue du Nord dit que ce sont les Ewé qui veulent le pouvoir et qui nous poussent il ne faut pas accepter. Et les gens du nord tenaient avec le régime. Aujourd’hui ce n’est plus le cas », a relevé Kofi Yamgnane.

L’ancien candidat déclaré à la présidentielle de 2010 note les manifestations sont organisées de Cinkassé dans le grand Nord jusqu’au Sud du pays.

« Aujourd’hui ce ne sont plus seulement les Ewé qui manifestent. Toutes les ethnies au Togo manifestent et cela veut dire que la marmite est pleine », dit-il.

Il y a un mois, le président français Emmanuel Macron déclarait qu’il faut définir au Togo, un cadre électoral dans lequel les oppositions togolaises puissent s’exprimer avec un scrutin contrôlé, vérifié et sincère.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Jugeant cette sortie importante, l’ancien ministre français invite toutefois Emmanuel Macron à poser des actes dans ce sens.

« Ce que j’ai dit au président, ce de dire que la France ne peut pas continuer à faire comme si le Togo est une tâche noire au sein de la Francophonie. Donc il faut que le président et la France disent un jour ça suffit, il faut que l’alternance vienne », a-t-il précisé.

Revenant sur le vote du Togo la semaine dernière à l’ONU en faveur de la reconnaisse de Jérusalem comme capitale d’Israël, Kofi Yamgnane accuse Faure Gnassingbé de soutenir une décision de guerre.

« La décision de Donald Trump est une décision de guerre parce que là, il veut le chaos et il ne veut apporter aucune solution pacifique au Moyen-Orient entre Israël et la Palestine. Ce qui m’étonne le plus, c’est que le Togo ait pu emboîter le pas d’un tel facho », dénonce M. Yamgnane.

L’ancien ministre français pense que le président togolais aurait pu consulter ses pairs de la CEDEAO, organisation dont il assume la présidence en exercice.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Coopération

Le Directeur général de l’Agence française de développement (AFD) a fait jeudi le point de son séjour de 2 jours à Lomé. Rémy Rioux...

Opinions

Entre le XVIe siècle et la fin du XIXe siècle se constitue progressivement une économie mondiale hiérarchisée où les différentes parties de la planète...

Politique

Le préfet du Golfe s’oppose au meeting annoncé par le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) pour samedi prochain. Le Commissaire principal de police Kossi...

Société

Le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) revient au-devant de la scène. Devenu quasi « aphone » suite aux récentes mesures restrictives édictées par le...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P