Connect with us

Hi, what are you looking for?

Education

Université de Lomé: Colloque international sur la paix

Views: 52

Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Prof Koffi Akpagana a ouvert jeudi le colloque international du Laboratoire de recherche en Langues, Littérature, Culture et Civilisation Anglophones (LaReLLiCCA) de l’Université de Lomé. C’était en présence du Prof Komlan Batawila, 1er vice-président de l’UL et plusieurs autorités universitaires de la sous-région. Il était question de réfléchir à la question de la paix et son incidence sur la qualité de vie des populations.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Selon les organisateurs, il faut repenser la paix au niveau national, régional et continental avec les approches endogènes et les stratégies adéquates en rapport avec la culture, qu’elle soit puisée des œuvres littéraires ou de l’expérience ambiante.

Le colloque était placé sous le thème : « Lettre, culture et développement au service de la paix ». Il a été un forum d’idées et des stratégies novatrices dans la recherche de la paix et du développement durable en phase avec les défis du moment.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le ministre Koffi Akpagana a salué l’initiative de ce colloque qui a permis de décliner et expliciter 3 principaux axes pour mieux orienter les contributeurs potentiels : il s’agit de la littérature et paix, la culture et paix, et le genre, développement et paix.

« Au cours de ces travaux, il s’agira de de comprendre ce que c’est que ‘’Lettre’ ’c’est-à-dire la littérature, l’expression, la mise en action des idées. Par rapport à la culture c’est de voir dans quel contexte tout ce que nous disons, tout ce que nous faisons à un sens, puisque c’est la culture qui est le soubassement de tout sens et d’entente. Développement, il faut qu’on s’interroge sur le type du développement en question, selon les visions que nous avons en rapport avec le PND », a indiqué le président du comité d’organisation, Prof Ataféï Pewissi.

Rappelons que la rencontre a permis aux participants de réfléchir, à travers des cas réels ou des études d’œuvres de fiction, sur ce que peut être une bonne condition ou une bonne qualité de vie en relation avec la paix.

{loadmoduleid 212}

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Education

Les étudiants togolais des universités publiques sont aux anges. Il y a eu virement de leurs allocations et bourses. Certains bénéficiaires ont commencé à...

Education

La 1ère édition du concours « Ma Thèse en 180 secondes » au Togo a connu son apothéose mardi.  L’événement a permis de récompenser ...

Education

L’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) est convaincue d’une chose. Agir pour une francophonie universitaire solidaire engagée dans le développement passe aussi par la...

Economie

L’université de Lomé revient une nouvelle fois sur les états généraux de l’Eco qu’elle abrite à partir de ce mercredi.  A la veille de...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P