Connect with us

Hi, what are you looking for?

Faits Divers

Un immeuble s’écroule à Lomé et fait 3 blessés et 2 disparus

Views: 95

Un immeuble de trois étages en construction à Lomé s’est écroulé jeudi. Le bilan provisoire  fait état de trois blessés et deux portés disparus.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le drame s’est produit à Adidogome-Yokoe, dans la banlieue Nord-Ouest de Lomé.

Selon les informations parvenues à  notre rédaction,  l’écroulement de cet immeuble à trois étages serait dû à une mauvaise fondation. 

Des témoins sur place indiquent que les maçons sont allés à-la-va-vite dans la construction en enchainant le bâtiment parfois avec des briques encore « molles »

Advertisement. Scroll to continue reading.

Parmi les maçons présents sur le chantier, trois sont grièvement blessés et deux  sont jusque-là introuvables. 

Les blessés sont évacués d’urgence à l’hôpital, alors que la police s’est dépêchée sur les lieux pour une enquête.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Faits Divers

De nombreux togolais ont trouvé la mort lundi à Lagos (Nigéria) dans l’effondrement d’un immeuble de 21 étages en construction. Le drame s’est produit...

Faits Divers

4 blessés graves dont un actuellement en soins intensifs ont été enregistré lundi suite à l’écroulement d’un immeuble de 3 étages en construction à...

Faits Divers

Lomé, la capitale du Togo de nouveau secoué par un drame national. Une partie d’un immeuble de 6 étages s’est écroué vendredi faisant des...

Faits Divers

L’effondrement d’un immeuble en construction à Assivito à Lomé mardi, a fait au moins un mort et trois blessés graves. Les victimes sont des...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P