Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Togo: UNIR et 7 partis de l’opposition ensemble contre les violences

Views: 21

Des jeunes leaders d’Union pour la République (UNIR, parti au pouvoir) et des formations politiques de l’opposition dont l’ANC et le MPDD s’engagent pour prôner la paix et la non-violence. Réunis à Sokodé, ils ont pris des résolutions dans ce sens. C’était à l’issue d’une formation organisée par le Mouvement Africain pour la Justice et la Solidarité (MJS Afrique). 

Advertisement. Scroll to continue reading.

L’atelier de formation du MJS Afrique des jeunes leaders des partis politiques de l’opposition en communication pacifique et non violente et la résolution 2250 des Nations Unies s’est déroulé du 13 au 14 novembre derniers à Sokodé (340 km de Lomé).

{loadmoduleid 212}

Il fait suite à  ceux organisés à Mango les 5 et 6 Octobre et à Kara les 7 et 8 Octobre. Il œuvre  à la consolidation d’un climat de paix, de cohésion sociale et du vivre ensemble.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Pour la paix au Togo, nous avons jugé utile de mettre ensemble les jeunes leaders des partis politiques pour les aider à  comprendre l’importance de la cohésion sociale, les amener à s’imprégner des outils de la communication pacifique pour mieux communiquer  entre eux et les  informer de la résolution  2250 des Nations Unies », a expliqué Tofa Sam Amouzoun  Pasteur, Responsable administratif chargé des projets de MJS.

A Sokodé spécifiquement, il s’agit  de favoriser  la mutualisation des énergies pour éviter la haine et la division  entres les jeunes de Tchaoudjo.

La formation a enregistré la participation de 30 jeunes leaders  d’UNIR, ANC , MDP , CDPA , MCD , CAR, MPDD  et d’UFC.  Le syndicat des conducteurs de taxi moto et les membres de la société civique dont le point focal de WANEP Togo étaient aussi de la partie.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Au terme des travaux, des participants se sont  engagés  à s’organiser pour travailler ensemble et à faire un bloc pour lutter contre la violence dans leur milieu.

Aussi, ont-ils fait le serment de ne pas  se laisser manipuler pour des fins de violence. Pour eux, la violence n’a jamais résolu des problèmes. Elle plutôt destructrice.

Pour couronner le tout, un groupe de discussion a été créé avec à la clef, la mise en place d’un comité de coordination. Ce dernier a pour mission de mobiliser les jeunes  à coopérer  pour le développement de Tchoudjo dans la paix.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 220}

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Sport

La Commission de discipline de la Fédération Togolaise de Football (FTF) vient de prendre de lourdes sanctions contre trois clubs évoluant en championnats de...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P