Connect with us

Hi, what are you looking for?

Santé

Togo: Un nouveau débrayage dans les hôpitaux

Rich results on Google's SERP when serching for 'hôpitaux'
Views: 3100

Les agents de santé observent depuis lundi matin un sit-in dans les hôpitaux sur toute l’étendue du territoire national. Le mouvement est lancé par le Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (Synphot) et l’Association nationale des infirmiers et infirmières du Togo (Aniit). Les deux organisations dénoncent « l’enlèvement » d’un infirmier par les forces de l’ordre et de sécurité.

« Vu l’indignation généralisée de tous les agents de la santé, le bureau exécutif national appelle tous les agents de santé à observer un sit-in spontané de solidarité sur toute l’étendue du territoire national de lundi 05 juillet 2021 à partir de 8h », a invité le Synphot dimanche.

Advertisement. Scroll to continue reading.

En effet dans un communiqué, l’organisation de défense des droits des praticiens des hôpitaux informe qu’il a été saisi dans l’après-midi du 02 juillet dernier par le bureau local Synphot de la direction préfectorale de santé de Dankpen, de l’enlèvement dans la matinée du camarade Youlkidiname Dankour, infirmier auxiliaire d’Etat au CHP de Guérin-Kouka par les éléments de forces de sécurité et de sécurité alors qu’il était en service à son poste.

Contentieux administratif dans les hôpitaux

Le document signé par Niwa Soulima, secrétaire adjoint du Synphot précise que le camarade a été placé en garde –à-vue sur ordre du préfet de la localité en raison d’un contentieux administratif dans les hôpitaux.

Il a été libéré mais il doit comparaitre devant le commandant de brigade ce lundi 5 juillet suite à une nouvelle convocation qui lui a été adressée.

Advertisement. Scroll to continue reading.

M. Soulima et les siens soulignent que le sit-in de ce jour dans les hôpitaux vise à exprimer la solidarité du corps soignant à cet infirmer et surtout dénoncer ‘’toute méthode brutale et d’abus de pouvoir, toute méthode non conventionnelle et non légale de résolution des problèmes administratifs’’.

Le synphot et l’Aniit demandent à leur base respective de rester mobilisée jusqu’à ce qu’ils aient un dénouement heureux de cette affaire.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Santé

Une enquête est en cours sur les conditions de travail des agents de santé, principalement depuis le déclenchement de la crise à coronavirus au...

Santé

Le Syndicat des praticiens hospitaliers du Togo (Synphot) a rendu hommage samedi à un des leurs, Bruno Gnande décédé de Covid19. Le personnel soignant...

Santé

La courbe épidémique de la Covid19 au Togo connait une tendance baissière ces jours-ci. Une amélioration à mettre à l’actif de la population en...

Santé

Le secteur de la santé au Togo est de nouveau secoué par un mouvement d’humeur. Lundi, toutes les équipes d’intervention rapide opérant dans la...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P