Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Togo: Nouveau mot d’ordre du parti d’Atchadam aux populations du Nord

Views: 9

Le Parti National Panafricain (PNP) soutient l’appel au boycott du recensement électoral lancé par la coalition des 14 partis de l’opposition dont il est membre. En dehors de ce mot d’ordre, le parti de Me Tikpi Atchadam a exhorté samedi ses militants à observer une journée morte dans le septentrion le 17 octobre prochain. Pour le PNP, qui est l’origine de la donne actuelle, les populations du Nord n’ont aucune raison de se faire recenser, compte tenu des « exactions » commises sur elles ces derniers mois.

Advertisement. Scroll to continue reading.

En réunion hebdomadaire samedi à Lomé, le PNP a réaffirmé à ses militants la position de la C14 qui appelle les Togolais à boycotter le recensement électoral en cours.

Selon le parti, au nom de tous les martyrs, il ne doit pas avoir de recensement électoral jusqu’à ce que l’actuelle CENI présidée par le Prof Kodjona Kadanga soit effectivement recomposée.

Dans la logique de la C14, il exige l’arrêt du recensement. Dans le même temps, il évoque les motifs pour lesquels le mot d’ordre du boycott doit obligatoirement être suivi.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Au vu de la terreur et de l’extrémisme violent dont Mango, Bafilo et Sokodé ont été victimes il y a de cela un an environ, vidant ces villes de leurs populations en temps record, tous les Togolais doivent tourner dos à cette opération de recensement » a indiqué Tchatikpi Ouro-Djikpa, Conseiller de Tikpi Atchadam.

{loadmoduleid 210}

Le PNP a profité de l’occasion pour adresser un nouveau mot d’ordre aux populations du Nord-Togo Le parti d’Atchadam invite les populations des localités de la Zone 2 du recensement à observer une journée morte le mercredi 17 octobre pour donner un signal fort.

« Ce régime mérite finalement qu’en à la date du mercredi 17 octobre 2018, jour du début du recensement électoral dans la zone 2, tout le septentrion en général, les villes de Mango, de Bafilo et de Sokodé en particulier observent une journée morte », a ajouté M. Ouro-Djikpa.

Par ailleurs, le PNP demande au gouvernement d’implémenter la feuille de la CEDEAO et de favoriser le retour de son leader, Tikpi Atchadam au pays. Faute de quoi, ils menacent d’organiser de nouvelles manifestations dans les prochains jours.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Le Parti National Panafricain (PNP) a salué jeudi la sortie du 22 décembre dernier du Comité pour la libération de tous les prisonniers politiques...

Politique

Les derniers évènements ayant abouti à la chute de Ibrahim Boubakar Keita au Mali sont suivis de près dans la sous-région et bien au-delà....

Politique

Le Coronavirus sévit au Togo où 28 cas ont été déjà enregistrés avec un décès. Le Parti national panafricain (PNP) s’inquiète pour les prisonniers...

Politique

Les togolais votent samedi pour élire celui qui doit diriger le pays pour les 5 prochaines années. Depuis 7 heures GMT, les bureaux de...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P