Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Togo: les jeunes du pouvoir et de l’opposition veulent siéger au Parlement

Views: 38

La promotion PYPA 2018 (Program for Young Politicians in Africa) se donne les moyens pour parvenir à ses objectifs. Celui d’accroître la participation et l’influence des jeunes en politique et dans la société dans le sens de la consolidation de la démocratie et des droits humains. Elle a ouvert vendredi à Lomé une session de formation sur le thème : « la jeunesse et gestion de conflits : cas d’une crise née d’un projet de loi sur le quota des jeunes au parlement ». La formation est prévue pour deux jours et devra permettre aux jeunes de s’armer pour gérer les conflits et s’incruster dans les instances décisionnelles.

Advertisement. Scroll to continue reading.

La formation est destinée à 50 jeunes issus de 11 partis politiques de la majorité et de l’opposition togolaise. Elle enregistre aussi la participation des Coordonnateurs PYPA du Burkina-Faso et du Président du Conseil National de la Jeunesse du Niger, notamment.

Ces jeunes de l’ANC, d’UNIR, CAR, UFC, CDPA, ADDI, MCD, NET et des FDR entre autres vont être outillés sur les techniques de prévention et de résolution des conflits.

L’objectif visé est de transcender les différences partisanes et promouvoir la tolérance et la coopération interpartis, selon Médissa Sama, Coordinatrice PYPA-Togo 2018.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Aussi, s’agit-il de sensibiliser la jeunesse africaine en général et togolaise en particulier sur la nécessité de participer aux prises de décision.

« Nous (jeunes, ndlr) faisons 60% de la population donc nous pensons que pour que nos préoccupations soient prises en compte, il faut que nous soyons représentés. Notre combat avant tout c’est de pouvoir rentrer dignement dans les instances décisionnelles comme les postes électifs et nominatifs. L’autre combat, c’est d’arriver à obtenir de façon naturelle un quota qui soit réservé aux jeunes pour qu’ils puissent se présenter aux différentes élections », a ajouté Mme Sama. 

{loadmoduleid 210}

La formation marque également le début des activités de PYPA-Togo 2018. La nouvelle promotion entend s’inscrire dans la continuité de l’ancienne équipe chapeautée par Tida Afantchao.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Elle s’attèlera à promouvoir l’équité-genre, à créer un creuset au sein duquel tous les jeunes se retrouveront pour la promotion du vivre ensemble et mutualiser les efforts pour une société togolaise émancipée et épanouie.  

Le PYPA a été lancé au Togo en 2016 après le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Mali ou le Niger.  C’est un programme novateur destiné au renforcement de capacités des jeunes leaders et surtout membres actifs des partis politiques en Afrique.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

L’Union pour  la République (UNIR) participe depuis mercredi au 5e Forum des jeunes dirigeants Chine-Afrique. Cette rencontre qui se tient les 24 et 25...

Politique

Le Mouvement du Peuple pour la Liberté (MPL) se prononce sur la détention de Jean-Paul Oumolou et d’autres opposants. En conférence de presse mercredi...

Politique

Le parlement togolais est en deuil. La présidente de l’institution, Chantal Yawa Tsegan a annoncé le décès jeudi d’un député membre du bureau du...

Politique

Marc Bobi a de nouveaux projets de développement pour la commune d’Agoè-Nyivé 2. Brulant d’envie d’être candidat aux prochaines élections régionales, ce directeur de...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P