Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Togo: la facilitation guinéenne désapprouvée par Nicolas Lawson

Views: 17

Nicolas Lawson a exprimé dimanche sa désapprobation concernant la facilitation d’Alpha Conde dans la crise togolaise. Alors que pouvoir et coalition de l’opposition séjournent depuis samedi chez le président guinéen pour faire le point de l’évolution de la crise, le président national du Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR) soutient que le Togo « mérite mieux que Conde comme facilitateur ». Il appelle les protagonistes à travailler ensemble et à faire des compromis pour décrisper eux-mêmes la tension dans le pays.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Selon Nicolas Lawson, le président guinéen n’est pas un modèle pour assurer la facilitation dans la crise togolaise. Il estime qu’en Guinée les droits de l’homme ne sont pas respectés et que la population végète dans la misère ambiante à cause d’une mauvaise politique du Chef de l’Etat.

« Celui qu’on appelle aujourd’hui second facilitateur je vois ce qu’il fait chez lui. Des femmes qui sont tabassées, des jeunes gens dans la misère alors que ce pays est un scandale de richesses », a-t-il déclaré chez nos confrères de pyramide Fm.

M. Lawson ajoute que le président guinéen n’est pas un exemple en alternance, d’autant plus qu’il est venu au pouvoir à 70 ans et ne manifeste aucune envie d’y quitter.

Nicolas Lawson accuse la CEDEAO d’avoir choisi deux facilitateurs dans la crise togolaise. Pour lui, seul Nana Akufo-Addo est intègre pour jouer ce rôle.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Si on choisit un ghanéen Akufo-Addo, oui. Parce qu’il n’acceptera pas que les togolais viennent se réfugier au Ghana pour des problèmes politiques. Mais quel est le cas du guinéen qui n’arrive pas à gérer son pays, il n’arrive pas à maintenir la paix et à respecter les règles étatiques », a dézingué l’ancien candidat à la présidentielle.

{loadmoduleid 210}

Pour le président national du PRR, seuls les togolais peuvent régler leurs problèmes puisqu’ils en sont au coeur. Il invite à cet effet, la classe politique à se départir du sectarisme, l’intolérance et de l’outrecuidance.

« Les gens doivent comprendre qu’ils ne peuvent pas se dire, moi je suis d’UNIR, moi je suis de l’ANC donc je moi suis opposant, je ne peux pas faire travailler avec celui-ci ou celle-ci. L’esprit partisan est nocif et nuisible pour une nation » a-t-il conseillé.

Par ailleurs, il rappelle que si le problème politique togolais n’est toujours pas résolu malgré le CPDC rénové et le projet de loi du gouvernement relative à la limitation de mandats envoyé  à l’assemblée national en septembre 2017, c’est parce que les deux camps en face ont refusé des compromis.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Globalement la classe politique joue à un jeu qui n’est pas dans l’intérêt des Togolais. Parce qu’il y a certains de nos frères qui vivent de ça (politique, ndlr). Et moi je ne comprends pas pourquoi eux ils ne comprennent pas qu’ à un moment donné ils doivent faire des compromis », se demande-t-il.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Sticky Post

Nicolas Lawson relève les dessous de la création d’Union pour la République (UNIR, au pouvoir). Le président national du Parti du Renouveau et de...

Sticky Post

Nicolas Lawson se veut insistant et continue d’acculer Faure Gnassingbé. Le président national du Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR) a déjà...

Sticky Post

Nicolas Lawson est disponible pour prendre la place de Komi Selom Klassou à la Primature. Le président national du Parti du Renouveau et de...

Santé

Nicolas Lawson appelle les Togolais à un nouveau rassemblement et à l’union contre la pandémie de Coronavirus.  Pour le président du Parti du Renouveau...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P