Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Togo: la Coalition informe Akufo-Addo qu’elle empêchera les élections

Views: 17

A la suite des leaders des églises et des cadres musulmans du Togo, le président ghanéen, Nana Akufo-Addo a reçu dimanche une délégation de la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition. Le facilitateur a échangé avec les leaders du regroupement politique au sujet de leurs préoccupations et inquiétudes concernant les élections législatives du 20 décembre. Même si grande chose n’a filtré de la rencontre, on apprend que la Coalition a informé Nana Akufo-Addo qu’elle empêcherait les élections, si elles sont maintenues.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Nous avons une seule préoccupation : c’est comment faire pour qu’on comprenne que les togolais ne veulent pas des élections qui sont planifiées, comment faire pour rejeter les dangers vers lesquels ces élections nous conduisent », a déclaré lundi Brigitte Adjamagbo-Johnson, la Coordinatrice de la C14 au micro de Victoire FM.

Mme Adjamagbo-Johnson faisait ainsi le point des échanges avec le facilitateur. Pour la cheffe de la délégation de l’opposition, les discussions du dimanche ont permis de plaider pour « l’arrêt du processus électoral que les togolais ne veulent pas ».

« Nous avons longuement discuté et nous lui avons dit pourquoi nous pensons et pourquoi les togolais pensent qu’il ne faut pas aller à ces élections dans les conditions actuelles », a-t-elle ajouté.

{loadmoduleid 210}

Par ailleurs, des informations font état de ce que le facilitateur ghanéen a signifié à la Coalition de l’opposition togolaise, son incompréhension de son refus d’intégrer la CENI et son refus de prendre part aux opérations de recensement électoral. De mêmes, des indiscrétions font croire que Nana Akufo-Addo a également signifié qu’il n’est pas de son ressort de décider du report des élections au Togo.

Advertisement. Scroll to continue reading.

La Coalition aurait alors indiqué, comme le déclaraient depuis plusieurs jours Brigitte Adjamagbo-Johnson et Jean-Pierre Fabre, qu’elle ferait tout pour empêcher le scrutin visiblement maintenu sur le 20 décembre prochain.

Bien avant le regroupement de l’opposition, le président ghanéen a eu à discuter le samedi avec une délégation de leaders des confessions religieuses du Togo qui ont toutes demandé le report des élections, afin que les réformes constitutionnelles et institutionnelles soient opérées préalablement.

Pendant ce temps, la campagne électorale se déroule et prend fin demain mardi. Le même jour, la CENI a prévu le vote par anticipation des forces de défenses et de sécurité.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Au Togo, des opposants, des journalistes et autres militants des droits de l’homme sont espionnés par le pouvoir avec Pegasus. Ce n’est certainement pas...

Politique

C’est le clap de fin pour les discussions dans le cadre de la Concentration nationale entre Acteurs Politiques (CNAP). Les travaux ayant réuni 17...

Politique

Jean-Pierre Fabre a annoncé mercredi que son parti Alliance nationale pour le changement (ANC) a repris le travail de terrain en vue de poursuivre...

Politique

La Concertation nationale des acteurs politiques (CNAP) est au centre des attentions. Jean-Pierre Fabre, le président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) avait...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P