Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Togo: la Coalition de l’opposition en rang serré aux locales

Views: 22

La coalition de l’opposition togolaise se dit outillée  plus que jamais pour obtenir l’alternance et le changement au sommet de l’Etat au plus tard en 2020. Ceci grâce à une charte signée lundi à Lomé par les 7 formations politiques qui la composent désormais. Le regroupement de l’opposition appelle les populations à se faire recenser pour les prochaines élections locales auxquelles il entend  participer avec une liste commune.

Advertisement. Scroll to continue reading.

La charte de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise a été signée par l’Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral (ADDI), la Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA), les  Démocrates socialistes africains (DSA),  l’Union des démocrates socialistes du Togo (UDS-Togo), les Forces démocratiques pour la République (FDR), Les Démocrates et le Pacte socialiste pour le renouveau (PSR).

Elle répond à une nécessité de régenter la vie commune afin de prévenir les dysfonctionnements qui ont fait tant de mal à la C14. Pour les signataires,  c’est outil efficace susceptible d’achever la lutte pour l’alternance politique au Togo.

« Aujourd’hui, plus que jamais la C14 est outillée pour t’accompagner dans ta lutte pour l’alternance et le changement au plus tard en 2020. Notre stratégie c’est d’associer les pressions multiformes au dialogue » lit-on dans la déclaration liminaire issue de la Charte.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Mais avant 2020, la coalition de l’opposition demande au peuple de mener avec elle le combat des élections locales pour baliser la voie. Elle invite à cet effet les populations aux opérations de révision des listes électorales qui ont lieu du 16 au 18 mai prochains.

« C’est pourquoi la C14 t’invite, toi qui, en âge de voter, n’a pas pu te faire recenser, par respect du mot d’ordre de la C14 ou pour tout autre motif, à le faire impérativement dès l’ouverture de la période de révision électorale, le 16 mai prochain », a-t-elle appelé.

Et pour rester dans l’unicité dans l’action ADDI, CDPA, Les Démocrates, DSA, FDR, PSR et UDS-Togo annoncent  la participation aux locales du 30 juin avec une liste commune.

« La C14 entend faciliter ta (peuple, ndlr)  tâche d’électeur en présentant des listes communes comme tu l’as, toujours demandé. Ton combat, peuple togolais, a besoin de pression » ont promis Brigitte Adjamagbo-Johnson et ses collègues.

Rappelons que la coalition de l’opposition était composée au départ de 14 partis politiques. 7 partis ont quitté la barque aux lendemains du boycott des législatives du 20 décembre.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

L’Alliance nationale pour le changement (ANC) vient d’effectuer sa première sortie médiatique  après les élections locales au Togo. Devant la presse mercredi à Lomé,...

Politique

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a proclamé mercredi les résultats des élections locales partielles. Le scrutin qui s’est déroulé le 15 août dernier...

Politique

On votait jeudi au Togo dans le cadre du rattrapage des élections locales qui se sont déroulées le 30 juin dernier. 5 communes qui...

Politique

La Solidarité et Action pour le Développement Durable (SADD) a publié vendredi son rapport partiel du suivi indépendant des élections municipales du 30 juin...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P