Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Togo: la Coalition alerte l’opinion sur « un projet machiavélique du régime »

Views: 9

La coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise (C14) contredit le gouvernement au sujet de l’affaire d’Amakou, qui a défrayé la chronique la semaine dernière. Selon la C14,  l’explication selon laquelle les agents togolais arrêtés dans ce village ghanéen, se seraient retrouvés sans le savoir sur le territoire ghanéen « n’est que du mensonge ». Pour ce regroupement politique, l’opération procédait d’une manœuvre du pouvoir qui vise à faire croire à l’opinion internationale que la coalition prépare une rébellion.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Trois agents des forces de défense et de sécurité du Togo avait échappé de peu le 1er janvier dernier à une vindicte populaire dans le village d’Amakou, au Ghana.

Dans un communiqué publié mardi, la coalition a estimé que l’arrestation des trois agents de forces de sécurité et de défense du Togo dans le village d’Amakou au Ghana est intervenue au moment où, de sources concordantes indiquent qu’un plan d’introduction d’armes par le régime au sein de la population ainsi que le recrutement et la formation de miliciens seraient en cours.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

L’objectif de cette manœuvre, explique le regroupement, est de faire croire à l’opinion internationale que la coalition détiendrait des caches d’armes, en préparation à une rébellion.

« Vu l’extrême gravité de ces informations persistantes, la coalition tient à alerter l’opinion nationale et internationale sur ce projet machiavélique et sordide du régime » lit-on dans le document.

Dans le même temps, la coalition demande que toute la lumière soit faite sur cette l’affaire et exhorte la population à une plus grande vigilance pour déjouer la réalisation « du plan diabolique en préparation par le régime ».

Le gouvernement en se prononçant sur l’affaire la semaine dernière, a soutenu que les agents en question se seraient retrouvés « sans le savoir » sur le territoire ghanéen. Et ceci à cause de la porosité des frontières et l’absence leur  bornage systématique.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Au Togo, des opposants, des journalistes et autres militants des droits de l’homme sont espionnés par le pouvoir avec Pegasus. Ce n’est certainement pas...

Politique

C’est le clap de fin pour les discussions dans le cadre de la Concentration nationale entre Acteurs Politiques (CNAP). Les travaux ayant réuni 17...

Politique

Jean-Pierre Fabre a annoncé mercredi que son parti Alliance nationale pour le changement (ANC) a repris le travail de terrain en vue de poursuivre...

Politique

La Concertation nationale des acteurs politiques (CNAP) est au centre des attentions. Jean-Pierre Fabre, le président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) avait...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P