Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Togo: la CEDEAO préoccupée par les signaux de nouvelles violences politiques

Views: 50

Les facilitateurs de la CEDEAO  expriment leur indignation face à la violation de sa feuille de route élaborée le 31 juillet dernier pour une sortie de crise au Togo. Dans un nouveau communiqué, l’institution sous régionale souligne que des propos et des écrits sont diffusés ces derniers temps pour appeler à des initiatives susceptibles de créer le désordre et de susciter la violence au Togo, des comportements proscrits dans la feuille de route. Elle lance un appel à toutes les parties prenantes à la crise à s’inscrire résolument dans la voie du dialogue et de la concertation pour résoudre leurs différents.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Selon la CEDEAO, depuis quelques temps des propos et des écrits sont diffusés pour appeler des initiatives susceptibles de créer le désordre et de susciter la violence au Togo. Des messages de nature à compromettre les efforts qui sont en cours pour mettre fin à la situation difficile que connait le Togo.

Elle ajoute que ces actes  accentuent également l’inquiétude que la persistance de la crise suscite chez les Togolais, les amis et les partenaires du Togo. Et ils vont à l’encontre des intérêts fondamentaux du peuple togolais et de la sous-région.

« Voilà pourquoi les Facilitateurs et la Commission de la CEDEAO expriment leur totale désapprobation des propos et écrits susmentionnés. Au demeurant ceux-ci vont à l’encontre du souci d’apaisement que la Conférence des Chefs d’Etat et du Gouvernement a salué chez l’ensemble des acteurs politiques depuis le début de la facilitation entreprise par la CEDEAO », écrit la CEDEAO.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Elle rappelle  qu’aux paragraphes 39 et 40 de la feuille de route du 31 juillet 2018, à laquelle ont souscrit tous les acteurs politiques, la Conférence des Chefs d’Etat a condamné tout recours à la violence et appelé les acteurs politiques et la société civile à s’abstenir, en toute circonstance, d’actes et de propos susceptibles d’alimenter de nouvelles tensions et de compromettre les efforts en cours.

La Communauté lance à cet effet  un appel pressant à toutes les parties prenantes à la crise pour qu’elles s’abstiennent de recourir à la violence et de s’inscrivent résolument dans la voie du dialogue et de concertation pour résoudre leurs différends, de manière à promouvoir la culture de la paix au Togo, pour le bien commun.

Elle réaffirme sa ferme détermination à tout mettre en œuvre  en vue de l’application de la feuille de route du 31 juillet 2018 et demande la collaboration des responsables des organisations de la société et des médias dans ce sens.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

International

La Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) annonce une nouvelle date du lancement de la monnaie « Eco ». Réunis le...

International

Une mission conduite par Goodluck Jonathan, Envoyé Spécial et Médiateur de la CEDEAO au Mali, a séjourné les 8 et 9 juin derniers à...

International

Réunis à Accra dimanche au sujet de la situation politique qui prévaut au Mali, les chefs d’Etat de la CEDEAO ont décidé de suspendre...

International

L’Université de Lomé se positionne comme une actrice essentielle dans la promotion de la paix dans la sous-région. En prélude à son projet de...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P