Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Togo: l’opposition attend la convocation d’un nouveau round du dialogue

Views: 76

Un nouveau round du dialogue politique inter-togolais pourrait être convoqué avant le sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO prévu se tenir dans le courant de ce mois de juin. C’est l’une des possibilités qui se dessinent à l’issue des concertations qui ont eu lieu samedi à Lomé entre les parties prenantes de la crise togolaise et la délégation des facilitateurs et de la Commission de la CEDEAO. Au sortir de ces conciliabules, Jean-Pierre, le Chef de file de l’opposition togolaise a exprimé sa satisfaction d’avoir été écouté.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Dans la perspective du sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO, les facilitations ghanéenne et guinéenne aidées désormais par la Commission de la CEDEAO souhaiteraient qu’une nouvelle séance du dialogue politique inter-togolais soit convoqué.

Ouvert depuis le 19 février 2018 par le président ghanéen, Nana Akufo-Addo dans le but d’amener le pouvoir de Faure Gnassingbé et la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition à un nécessaire consensus, ce dialogue est aux arrêts depuis le 23 mars après seulement 3 séances de discussions.

« Nous avons rencontré la facilitation et la Commission de la CEDEAO pour redémarrer un nouveau round du dialogue avant la prochaine rencontre des Chefs d’Etat de l’organisation », a déclaré Jean-Pierre Fabre à la sortie de la rencontre avec la délégation de la facilitation et de la Commission de la CEDEAO.  

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le Chef de file de l’opposition indique avoir profité de l’occasion pour exposer la situation actuelle caractérisée, selon lui, par une recrudescence de la violence, le refus de mettre en œuvre les mesures d’apaisement, des rafles nocturnes dans plusieurs quartiers de Lomé, etc.

« Ils nous ont écouté et ont pris l’engagement de faire cesser la violence. Les deux délégations ont pris beaucoup de notes et nous avons le sentiment d’avoir été écoutés… », a-t-il ajouté.

Pour l’ancien candidat à la présidence togolaise, la délégation des facilitateurs et de la Commission de la CEDEAO feront leur rapport aux deux chefs d’Etat à qui il revient de retenir une date pour une nouvelle séance du dialogue inter-togolais. 

Initialement, les concertations de Lomé étaient organisées pour recueillir les avis des parties prenantes de la crise togolaise sur les recommandations de résolution de crise qu’élaborent les facilitateurs et qui devraient être soumises à la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement lors du prochain sommet de l’organisation. 

Advertisement. Scroll to continue reading.

La version de la délégation du parti présidentiel et du gouvernement togolais à ces concertations est attendue.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Payadowa Boukpessi réagit à la sortie de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) de la Concertation nationale des acteurs politiques (CNAP). Le ministre togolais...

International

La Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) annonce une nouvelle date du lancement de la monnaie « Eco ». Réunis le...

International

Une mission conduite par Goodluck Jonathan, Envoyé Spécial et Médiateur de la CEDEAO au Mali, a séjourné les 8 et 9 juin derniers à...

International

Réunis à Accra dimanche au sujet de la situation politique qui prévaut au Mali, les chefs d’Etat de la CEDEAO ont décidé de suspendre...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P