Connect with us

Hi, what are you looking for?

Justice

Togo: l’apôtre Doufle condamné, son avocat satisfait

Views: 45

La justice togolaise a condamné mercredi  en correctionnelle, l’apôtre Kokou Gabriel Doufle à 12 mois de prison dont 10 mois de sursis. L’homme de Dieu est accusé pour trouble aggravé à l’ordre public. 

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 212}

Kokou Gabriel Doufle  a été arrêté le 11 mars 2020. Il a été interpellé pour avoir publié et diffusé par le canal des réseaux sociaux, de fausses nouvelles faites, de mauvaise foi, dans le but de troubler la paix politique. Le fait d’avoir prétendu que d’après les révélations divines qu’il a reçues, le Chef de l’Etat devra quitter le pouvoir sinon, il sera frappé de paralysie en invitant par ailleurs ses fidèles à intensifier les prières pour faire de lui le prochain Président de la République sans élections.

Il a été  également reproché à l’apôtre d’avoir publié sur les réseaux sociaux des messages imputés aux pasteurs Serges Kablan et Jean Makounagnon Gratien, des faits de nature à porter atteinte à leur honneur et à leur réputation, en traitant le premier « de menteur et apôtre de la masturbation » et le second d’ « homme charnel ayant transmis le VIH/SIDA à son épouse ».

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 214} 

Comparu mercredi 06 janvier au tribunal de première instance de première classe de Lomé, M. Doufle a été condamné à 12 mois de prison dont 10 mois de sursis.

Le mise en a cause a déjà passé plus de 10 mois à  la prison civile de Lomé. Mais selon le délibéré du juge, il ne sera libéré que le 11 janvier prochain. Son avocat, Me Sylvain Attoh-Mensah a salué ce verdict et exprime le sentiment d’un devoir accompli.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Etant entendu que lui-même a reconnu certains faits et a même présenté des excuses à la barre ; d’ailleurs dans les plaidoiries j’ai demandé qu’on lui accorde le pardon judicaire de lui dispenser de toutes peines. Donc compte tenu de tout cela, nous pensons qu’on peut se contenter de cette décision et dire qu’il aurait pu mal s’en sortir puisque lui-même a reconnu les faits et il a simplement expliqué les conditions dans lesquelles il a posé ces actes », a  détaillé Me Attoh-Mensah.

{loadmoduleid 220}

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Sticky Post

L’apôtre Gabriel Kokou Doufle est un homme libre depuis le jeudi 11 mars. Arrêté il y  a un an, l’homme de Dieu vient de...

Sticky Post

Le prophète Esaie Dekpo et l’apôtre Gabriel Kokou Doufle étaient de nouveau à la barre mercredi. Le parquet de Lomé avait fait appel de...

Sticky Post

Le parquet de Lomé s’oppose à la sentence prononcée mercredi contre le prophète Esaïe Dekpo et l’apôtre Kokou Gabriel Doufle. Il vient de faire...

Société

Les forces de l’ordre et de sécurité ont effectué mardi très tôt une descente dans les concessions de l’apôtre Gabriel Doufle à Djagblé. Depuis...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P