Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Togo Debout s’annonce dans les rues de Lomé

Rich results on Google's SERP when searching for 'Togo Debout'
Views: 8577

Le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) revient au-devant de la scène. Devenu quasi « aphone » suite aux récentes mesures restrictives édictées par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, le mouvement annonce une nouvelle descente dans les rues. Togo Debout projette des manifestations publiques à Lomé pour soutenir Abdoulaye Yaya.

La prochaine manifestation du FCTD a lieu le 23 octobre prochain. Il s’agit selon les premiers responsables d’un grand meeting qui se tiendra à Bè-Kondjindi.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Le mouvement, à travers cette rencontre avec les populations de Lomé et de ses environs, veut informer et sensibiliser sur les derniers développements de l’actualité sociopolitique du Togo », précise une note indicative de Togo Debout.

Dans les détails, les responsables du FCTD informent que ce meeting s’inscrit dans le cadre des activités d’éveil, de veille et d’alerte citoyennes de Togo Debout.

Par ailleurs, les initiateurs signalent que la manifestation vient en soutien aux sorties du président du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) pour la revalorisation de la justice.

Advertisement. Scroll to continue reading.

En effet, dans un rapport publié en août dernier, Abdoulaye Bawa Yaya a déploré que la justice togolaise est dominée par des magistrats gourmands et malhonnêtes.

« L’effroi, le doute et le discrédit sont les trois éléments qui dépeignent la justice actuellement au Togo. Le juge qui est gourmand et cupide n’a pas sa place dans la magistrature… Les juges font du business et rackettent les citoyens… S’il en est ainsi, le juge participe à l’insécurité judiciaire au Togo », a dénoncé le président de la cour suprême.

Quelques jours plus tard, il revient à la charge pour s’offusquer contre d’autres pratiques encore peu orthodoxes.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Il nous est parvenu des informations vérifiées, avec preuves contenues dans des dossiers en notre possession, que certains magistrats ont ouvert des officines en leur domicile, tenant lieu d’appendices ou de tribunaux annexes », a-t-il révélé en septembre dernier.

image_pdfPrintimage_printPrint
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Le meeting de Togo Debout interdit par le préfet Atabuh - Togo Breaking News

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) ne désarme pas. Confrontée aux refus de son meeting d’information et de sensibilisation à Lomé, l’organisation entend envoyer...

Politique

Le préfet du Golfe s’oppose au meeting annoncé par le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) pour samedi prochain. Le Commissaire principal de police Kossi...

Politique

La loi sur les manifestations publiques, le code électoral et la loi sur la décentralisation et les libertés locales ont connu des retouches. Le...

Politique

Les manifestations publiques seront-elles plus muselées qu’elles ne le soient actuellement ? A peine les conclusions de la Concertation nationale entre les acteurs politiques (CNAP)...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P