Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Togo Debout saisit Nana Akufo-Addo et maintient son meeting à Lomé

Views: 44

Le Front Citoyen Togo Debout (FCTD)  rencontre une nouvelle fois le Contre-Amiral Fogan Adegnon sur son chemin. Pour la deuxième fois en moins de deux mois, le Maire de la ville de Lomé interdit les manifestations publiques de cette organisation. Et si pour la première fois Togo Debout n’a pas défié l’autorité, cette fois-ci, le front ne compte plus se soumettre à ses décisions. Le mouvement indique qu’il  a déjà saisi le Président ghanéen sur la question et  maintient son meeting d’information sur ce samedi 07 avril à Lomé.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Dans un courrier adressé le 04 avril dernier au Maire de la ville de Lomé, le FCTD a exprimé son regret de constater que « ceux qui prétendent être des légalistes et soutiennent mordicus que le principe de la non rétroactivité de la loi ignorent ou feignent d’ignorer le principe de la relativité des accords et conventions, pour opposer à tout un peuple et à tous ses corps légalement constitués, le contenu d’un accord en la forme d’un communiqué de presse, à la limite anticonstitutionnel ».

Il soutient  à cet effet que le Président de la délégation spéciale  de la ville de Lomé n’a pas le droit de se baser sur le communiqué final du 3è round des discussions du dialogue inter-togolais pour interdire son meeting.

« Tout en rappelant que le dialogue était prévu pour se tenir en dix (10) jours, le FCTD constate que les refus de manifester que vous lui opposer n’ont aucune base légale », mentionne la lettre.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

La note relève également que la liberté de réunion et de manifestation pacifiques publiques est un droit universellement reconnu et constitutionnellement protégé notamment à les articles 20 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et 30 de la Constitution togolaise de 1992.

Tous ces points, le FCTD à travers un courrier en date du 03 avril dernier  les a soulevés au facilitateur du dialogue inter-togolais, le Président ghanéen Nana Akufo-Addo  pour attirer son attention sur la question.

Il  informe qu’il a également écrit au Gouvernement togolais, au parti politique, Union pour la République et à la coalition des 14 partis politiques de l’opposition pour élever sa vive protestation contre cette pratique « abusive, arbitraire, liberticide, et constitutionnelle ».

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) ne désarme pas. Confrontée aux refus de son meeting d’information et de sensibilisation à Lomé, l’organisation entend envoyer...

Politique

Le préfet du Golfe s’oppose au meeting annoncé par le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) pour samedi prochain. Le Commissaire principal de police Kossi...

Société

Le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) revient au-devant de la scène. Devenu quasi « aphone » suite aux récentes mesures restrictives édictées par le...

Politique

La loi sur les manifestations publiques, le code électoral et la loi sur la décentralisation et les libertés locales ont connu des retouches. Le...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P