Connect with us

Hi, what are you looking for?

Coopération

Togo-Bénin: le SNU veut aider à relever les défis transfrontaliers

Views: 19

Le Système des  Nations Unies au Togo et celui au Bénin s’inscrivent désormais dans une unicité d’actions. Les deux institutions onusiennes ont entamé lundi à Lomé une retraite conjointe d’une journée pour un meilleur appui aux partenaires gouvernementaux face aux défis transfrontaliers. Les travaux ont été ouverts par le ministre togolais des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des togolais de l’extérieurs, Robert Dussey.

Advertisement. Scroll to continue reading.

La réunion de Lomé enregistre la participation d’une quarantaine des directeurs régionaux qui couvrent le Togo et le Bénin. Elle offre une occasion aux deux équipes pays d’explorer les opportunités de collaboration inter-agences, examiner les défis communs, identifier les projets et actions conjointes à mener, et partager les bonnes pratiques pour renforcer la mise en œuvre de l’Agenda 2030 en lien avec les priorités nationales de développement dans les deux pays.

{loadmoduleid 210}

Première du genre, cette retraite se veut être imitative des Etats qui collaborent depuis pour relever les défis liés à l’extrémisme violent et à la santé entre autres.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Les défis sont multiples. En sécurité par exemple, il y a l’extrémisme violent qui ne peut pas être relevé par un seul Etat. Il faut bien qu’il y a une collaboration des Etats. Et les Etats collaborent très bien déjà. Et s’ils le font, il n’y a pas de raisons que nous qui sommes les partenaires ne collaborions pas. Dans l’action, on est bien obligé de travailler ensemble », a justifié Damien Mama, coordonnateur résident du Système des Nations Unies au Togo.

M. Mama ajoute que la rencontre du jour est l’illustration du nouveau mode opératoire du Togo et du Bénin dans le cadre de la réforme du système de développement des Nations Unies.

Pour sa part, son homologue du Bénin, Siaka Coulibaly salue l’initiative  et souligne que la retraite donne l’opportunité aux pays frontaliers de mutualiser les actions.

Dans son intervention, à l’ouverture des travaux, le ministre togolais des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des togolais de l’extérieurs a salué l’initiative de la rencontre de Lomé. Prof. Robert Dussey a indiqué que la gestion des défis frontaliers reste une préoccupation importante pour le Togo et le Bénin. Pour lui, l’apport du Système des Nations Unies des deux pays sera important.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 212}

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Education

Saharou Landozi a soutenu avec brio le mercredi 30 juin à la Faculté des sciences de la santé de l’Université de Cotonou sa thèse...

Politique

Le Comité des Droits de l’Homme des Nations Unies a entamé lundi sa nouvelle session. Le Togo sera examiné durant les travaux qui courent...

Médias

Les Nations Unies font le redresseur de torts des journaux suspendus récemment au Togo. Pour la Rapporteuse spéciale sur la promotion et la protection...

Politique

Le gouvernement togolais n’a rien à voir dans la situation que traverse actuellement Mgr Philippe Fanoko Kpodzro. Gilbert Bawara, ministre togolais en charge de...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P