Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Reconnaissance de 4 chefs traditionnels à Aflao-Gakli

Rich results on Google's SERP when searching for 'chefs'
Les récipiendaires
Views: 3941

De nouveaux chefs intègrent le corps des gardiens des us et coutume au Togo. Samedi, le préfet du Golfe, Kossi Atabuh a remis des arrêtés de reconnaissance à 4 chefs traditionnels d’Aflao-Gakli. La cérémonie s’est déroulée à Lomé en présence des chefs de canton et du maire de la commune. Pour Kossi Aboka, ces récipiendaires sont pour leurs localités, ce que sont les curés ou les pasteurs pour les églises.

Les récipiendaires sont Mama Essivi Kponvi II, Togbui Honsé Kamabla, Togbui Kossi Gakpe Baka V et Togbui Honoré Laba II. Ils sont les nouveaux chefs traditionnels de Tokoin Casablanca, de Totsi, d’Avédji et d’Adidoadin.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Désormais ils sont consultés par les autorités administratives, les collectivités décentralisées ou les services déconcentrés sur les questions de développement local.

Ils sont protégés par les lois et règlements en vigueur contre les agressions physiques,  menaces, outrages, injures ou diffamations.

Leur intronisation a été officialisée par le préfet du Golfe. M. Atabuh les a exhortés à faire preuve de responsabilité dans l’exercice de leurs fonctions.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Le chef ne doit en aucun cas se livrer au double vente des terrains, à l’abus d’alcool, tabac, drogue et à tout comportement de nature à ternir son image », a-t-il conseillé.

Message de Kossi Aboka aux chefs

La cérémonie a enregistré la présence de plusieurs officiels. Au rang de ceux-ci, le maire de la commune du Golfe 5.

Kossi Aboka a invité les récipiendaires à œuvrer pour la cohésion nationale et le développement d’Aflao-Gakli.

Advertisement. Scroll to continue reading.

 » Imaginez une église sans curé, ni pasteur! Imaginez ensuite une mosquée sans Imam! Imaginez plus loin un couvent sans prêtre ! Et dans ce contexte, imaginez enfin un village ou un  quartier sans chef. Ce serait tout simplement un nid d’anarchie ou chacun agit selon ses désidératas brimant allègrement les droits du prochain « , a résumé M. Aboka.

La chefferie traditionnelle a été instituée par la loi N°2007-002 relative à la chefferie traditionnelle et au statut des chefs traditionnels au Togo.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Société

Le Conseil municipal de Golfe-5 a entamé lundi la 2è session ordinaire de l’année 2021. Les 22 conseillers municipaux réfléchissent à comment satisfaire les...

Politique

La municipalité du Golfe 5 a du mal à se départir des guéguerres internes. La commune fait face depuis le début à des bisbilles...

Société

Des frères  KOMAHE à Nimangna dans les  Lacs ont  du mal à laver leur  linge sale en famille. Ces derniers jours  ‘’une guerre sans...

Sticky Post

Au Togo, le gouvernement exerce un contrôle sur la chefferie traditionnelle. Des chefs traditionnels qui l’ignoraient viennent de l’apprendre à leurs dépens. En Conseil...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P