Connect with us

Hi, what are you looking for?

Culture

Aguerris pour le concours ‘le livre contre les maux de la cité’

Rich results on Google's SERP when searching for 'concours'
Des participants à la formation
Views: 1017

L’Association-Ecrivains Humanistes du Bénin (AEHB) a formé une dizaine de jeunes, présélectionnés dans le cadre du concours « Le livre contre les maux de la cité ». La rencontre s’est tenue vendredi et samedi à Lomé dans les locaux du siège du Club le Littéraire. L’objectif est d’aguerrir ces derniers pour affronter la phase de compétition du programme.

La formation était axée sur le thème : « Lutte contre les violences faites aux filles et aux femmes : regard des jeunes écrivains Ouest-Africains ».

Advertisement. Scroll to continue reading.

Kalbesh Kutsonya fait partie des formateurs qui ont entretenu les participants au cours de la rencontre. Pour l’écrivain, l’initiative est assez louable. Il estime qu’elle permet de rendre confiant les écrivains en herbe et les aide à se révéler et à se sublimer.

« En ce qui concerne cet atelier je suis venu voir les problèmes spécifiques que ces jeunes auteurs rencontrent dans l’écriture de la nouvelle. C’est ainsi que j’ai pu essayer de les orienter afin qu’ils surpassent leurs limites », a indiqué M. Kutsonya.

Les participants togolais présélectionnés saluent l’initiative et affirment être désormais aguerris pour affronter la phase de compétition du programme « Le livre contre les maux de la cité ».

Advertisement. Scroll to continue reading.

Cet événement en est à sa 6è édition. Cette édition axée sur le thème : « Lutte contre les violences faites aux filles et aux femmes : regard des jeunes écrivains Ouest-Africains ».

Le concours en question

Le Togo, le Benin, le Niger et la Côte d’Ivoire sont les pays en lice pour le concours de cette année. Ladite formation s’est déjà tenue au Bénin. Les organisateurs du concours poseront leur valise dans les pays restants dans les prochains jours pour initier la même formation avant la finale.

« La phase finale se tiendra le 29 novembre prochain au Bénin en présence de plusieurs acteurs de la chaîne du livre. Ce sera une cérémonie moment où le meilleur lauréat sera dévoilé et nous allons en même lancé le titre du recueil collectif issu du processus », a révélé Segnigbinde A. Camille, président de l’AEHB.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Il faut noter que 10 candidats ont été retenus dans tous les pays participant au concours. A la fin, 3 des meilleurs de chaque pays vont constituer les finalistes pour la dernière phase du programme.

Il est réservé au meilleur lauréat du concours, une bourse d’édition d’un recueil individuel et un bon de communication autour de l’œuvre qui sera éditée.

L’Association Ecrivains Humanistes du Bénin est une organisation internationale à but non lucratif enregistrée au Bénin. Elle vise à mettre l’écriture au service de l’humanité.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Culture

La première édition du concours du Prix littéraire « Plumes en herbe 2020 », a connu vendredi son apothéose. L’initiative a été lancée le 14 novembre...

Culture

Les membres du « Club Le littéraire » ont organisé samedi à Lomé, un café littéraire. Ils ont échangé autour du contenu de l’ouvrage...

Culture

Florent Marie Ata Messan Koumako enrichit sa bibliographie. Licencié en Lettres et Prêtre catholique de son état, il vient de publier un nouvel essai...

Culture

L’évangéliste Raphael K. Noumon a dédicacé mercredi à Lomé son premier livre. « Au milieu de la mer », c’est le titre dudit ouvrage....

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P