Connect with us

Hi, what are you looking for?

Santé

Protection sociale: RNMA-PS appelle à une législation sur les mutuelles

Views: 34

Le Réseau National Multi-acteurs de Protection Sociale (RNMA-PS) multiplie les actions pour une protection sociale pour tous. Selon l’organisation, les mutuelles sociales ont un rôle important à jouer, surtout si les gouvernants veulent atteindre les acteurs de l’informel. Les responsables du RNMA-PS appellent à l’adoption d’un cadre juridique approprié pour les mutuelles sociales au Togo.

Advertisement. Scroll to continue reading.

En conférence de presse jeudi à Lomé, le réseau a exposé le tableau de la protection sociale au Togo. Cette organisation relève que 80% de la population active ne bénéficient pas la protection sociale alors qu’ils contribuent 44% au PIB national. De même, selon les comptes de la Santé, le paiement direct des soins par les ménages est respectivement de 58,27% en 2010, 54,42% en 2013 et 53,15 % en 2014.

Pendant ce temps, l’Institut national d’assurance maladie (INAM) ne couvre que 4,7% de la population et les compagnies privées d’assurance couvrent à peine 2%. Les mutuelles de santé couvrent difficilement 1%. Seul le projet School Assur fait mieux avec 28%.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Il se pose alors une urgence en ce qui concerne la protection sociale de la population. A ce sujet, les mutuelles sociales peuvent aider l’Etat dans la prise en compte du secteur informel. Mais ces structures ont besoin d’un cadre juridique approprié pour les mutuelles sociales.

« Nous demandons au gouvernement d’accélérer le processus de validation et d’adoption des textes juridiques réglementant la création, le fonctionnement et la gestion des prestations des mutuelles sociales conformément aux règles prudentielles de la Confédération africaine de prévoyance sociale (CIPRES) et au règlement n°07/2009/cm/UEMOA du 26 juin 2009 portant réglementation de la mutualité sociale au sein de l’UEMOA », a indiqué l’organisation.

Niwa Soulima, Point Focal du RNMA-PS explique que 5 ans après la dérogation accordée aux Etats membres par l’UEMOA pour appliquer le règlement portant réglementation de la mutualité sociale, le Togo doit agir pour bien-être de ses populations.

Le réseau soutient que l’extension de l’assurance maladie ne saurait aboutir sans le mouvement mutualiste.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Trois instruments sont prévus à savoir l’organe administratif de la mutualité sociale, le registre d’immatriculation des mutuelles sociales et le fonds national de garantie.

{loadmoduleid 212}

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Société

Au Togo, seuls les travailleurs du secteur public et parapublic et d’une partie du secteur formel disposent d’une protection sociale partielle. La situation fait...

Société

Le Togo embraie sur l’extension progressive de la protection sociale à toute la population. Dans cette optique, le ministère de la fonction publique, du...

Société

Le Réseau national multi acteurs de protection sociale du Togo (RNMAPS-TOGO) a organisé ce week-end à Lomé un séminaire atelier de renforcement de capacités...

Société

Le Togo prend ses marques sur le sujet de la protection sociale. Un site internet est désormais dédié à ce secteur. Il a été...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P