Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Pour le MJCT, la coalition doit assumer les conséquences du boycott

Views: 20

Le Mouvement Jeunesse Consciente du Togo (MJCT) a appelé samedi la jeunesse togolaise à une prise de conscience face aux futurs enjeux politiques du pays. C’est à l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux du nouvel an organisée à Lomé. Le MJCT, qui se félicite de la tenue des législatives du 20 décembre, demande à la coalition de l’opposition togolaise le bilan de ses diverses manifestations organisées ici et là depuis le 19 août 2017.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Dans sa déclaration du jour intitulée « Allons à l’essentiel », le MJCT a d’entrée de jeu congratulé les jeunes pour s’être rendus massivement aux urnes le 20 décembre.

Il félicite le gouvernement togolais pour des mesures prises pour le bon déroulement du scrutin et l’exhorte à favoriser très promptement l’adoption des réformes politiques.

Parallèlement, le Mouvement mitige les appels à boycotter de la C14 et lui exige des comptes.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Nous demandons humblement à la C14 de nous faire un bilan sincère de ses manifestations publiques depuis le 19 août 2017. Nous souhaitons vivement qu’elle nous dise en quoi est-ce que le boycott des législatives du 20 décembre 2018 a été bénéfique pour elle d’abord et ensuite pour la nation togolaise « , lit-on dans la déclaration.

{loadmoduleid 210}

Dans le même temps, le MJCT demande au regroupement de l’opposition d’assumer les conséquences et de mettre un terme à ses incessants appels à manifester. Il soutient que les manifestations publiques organisées par la coalition font perdre des centaines de milliards au Togo et découragent les opérateurs économiques.

« Au lieu d’assumer les conséquences de ce boycott, la coalition appelle à de nouvelles  manifestations de rue » constate le MJCT avant de s’interroger « Nous nous posons la question de savoir si nos leaders de la coalition se soucient véritablement de l’avenir de la jeunesse? ».

Victoire Ametsyo et son bureau convient la jeunesse togolaise à cet effet à dire non à ces manifestations et surtout à ne plus se laisser manipuler.  » Trop c’est trop » exclament-ils.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Rappelons que le MJCT a eu à candidater pour les législatives du 20 décembre 2018. Son dossier de candidat indépendant dans le Grand-Lomé a été rejeté par la cour constitutionnelle pour défaut d’âge requis d’un de ses candidats.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Au Togo, des opposants, des journalistes et autres militants des droits de l’homme sont espionnés par le pouvoir avec Pegasus. Ce n’est certainement pas...

Politique

C’est le clap de fin pour les discussions dans le cadre de la Concentration nationale entre Acteurs Politiques (CNAP). Les travaux ayant réuni 17...

Politique

Jean-Pierre Fabre a annoncé mercredi que son parti Alliance nationale pour le changement (ANC) a repris le travail de terrain en vue de poursuivre...

Politique

La Concertation nationale des acteurs politiques (CNAP) est au centre des attentions. Jean-Pierre Fabre, le président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) avait...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P