Connect with us

Hi, what are you looking for?

Economie

PND: Concertation entre le gouvernement et le secteur privé

Views: 6

Le gouvernement togolais a échangé mardi avec le secteur privé sur les stratégies concrètes de financement public et privé dans le but de favoriser la mise en œuvre effective du Plan national de développement (PND) 2018- 2022.  La rencontre a permis aux pouvoirs publics d’informer les acteurs du secteur privé des solutions déjà apportées à certaines de leurs préoccupations. L’initiative vise à renforcer la confiance entre les deux entités. La rencontre a été présidée par Premier ministre, Komi Selom Klassou qui a invité les membres de son gouvernement  à rompre dorénavant avec les réussites silencieuses.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Les solutions apportées aux préoccupations des acteurs du secteur du privé se traduisent par les efforts et les réformes faits par le gouvernement. Ils sont relatifs à  l’amélioration du climat des affaires au Togo, la modernisation de la fiscalité, la réforme du foncier ainsi qu’à l’apaisement du climat socio-politique.

Dans le département des finances par exemple, on apprend que le Togo a désormais épuré tous les arriérés commerciaux vis-à vis du secteur privé. En 2017, l’Etat  a payé jusqu’à 74 milliards de francs CFA d’arriérés commerciaux.  Et l’année suivante ce sont  65 milliards qui  ont été payés, informe le ministre du secteur, Sani Yani.

Ailleurs au ministère du commerce, il a été rappelé que la création d’entreprise peut se faire de nos jours en une demi-journée au Togo. Des mesures sont prises pour  faciliter le travail des jeunes entrepreneurs. Concernant les impôts, la taxe sur les salaires a été réduite tout comme l’impôt sur les sociétés. « Investir au Togo est aujourd’hui facile, rapide et pas cher » a souligné, Kodjo Adedje, ministre en charge du commerce.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

Selon M. Klassou, les efforts du gouvernement dans l’amélioration du cadre de vie du secteur privé  se traduisent  aussi par l’adoption d’une stratégie nationale d’électrification qui vise à  permettre l’accès à l’électricité pour tous les Togolais d’ici 2030.

Lancée en juillet 2018, la stratégie scindée en trois phases donne déjà des résultats satisfaits. On évalue le  taux d’électrification du Togo actuel à plus de 45% 

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Nos premiers résultats sont déjà encourageants. Nous allons poursuivre pour avoir bientôt notre indépendance énergique » s’est félicité Marc Ably-Bidamon, ministre des mines et de l’énergie.

Toutes ces réformes ont influé sur le score spectaculaire enregistré par le Togo au dernier classement Doing Bussiness de la Banque mondiale. Elles ont été saluées aussi par les représentants du secteur privé.

Le secteur privé préfère la 3G haut débit à la 4G

Cependant, s’agissant de l’accès à l’énergie, de la fluidité de la connexion Internet et d’autres défis à relever, le secteur privé souhaite la poursuite de la concertation au sein du comité afin de trouver des solutions appropriées.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Quand on a  l’internet fluide, on est capable de joindre tout le monde.  Ce n’est pas la peine de parler de la 4G ou de la 5G, ramenez-nous la 3G fluide. Ce sera plus intéressant. Parce que quelque part aujourd’hui nous n’avons pas satisfaction » a fait remarquer Germain Meba.

{loadmoduleid 210}

Le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo qui dit parler au nom des siens  souligne que le secteur privé a besoin d’un séjour internet, d’une bonne connectivité pour sa survie.

Pour sa part, le Chef de gouvernement a exhorté les participants à maintenir le fil de la concertation. Aussi les a-t-il invités à marquer leur aura au premier  forum économique Togo-UE qui a lieu en juin prochain à Lomé.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Pour le Premier ministre, il est temps d’en finir avec les réussites silencieuses.  « Je voudrais appeler tous les acteurs à un vrai changement de paradigme qui consiste à finir avec les réussites silencieuses dans notre pays. Nous avons le devoir de travailler pour promouvoir notre pays à l’international » a  convié M. Klassou.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Economie

Le Programme présidentiel d’excellence pour le Plan national de développement (PPE-PND) tient sa première promotion des étudiants en Master II. Après 18 mois de...

Economie

Une zone industrielle et de services logistiques intégrés de classe mondiale est en érection à Adétikopé (20 km de Lomé). La Plateforme Industrielle d’Adétikopé...

Economie

La séance du « Mercredi de l’Entrepreneuriat » du mois de mars a été organisée mercredi par l’Agence Nationale de promotion et de Garantie...

Economie

Le groupe allemand HeidelbergCement va procéder à l’extension de CIMTOGO, l’usine de fabrication de ciment installée en zone portuaire à Lomé. Le projet s’inscrit...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P