Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Nana Akufo-Addo relance le dialogue inter-togolais vendredi à Lomé

Views: 59

Les choses ont véritablement bougé cette semaine au sujet du dialogue inter-togolais aux arrêts depuis exactement un mois. Les consultations entreprises par la facilitation et qui ont permis de rencontrer les autorités togolaises et les leaders de la coalition de l’opposition ont déblayé le terrain pour la reprise des discussions. Et alors qu’il était annoncé à Lomé la semaine prochaine, le président ghanéen, Nana Akufo-Addo, facilitateur de la crise togolaise vient à Lomé vendredi matinée pour relancer le dialogue.

Advertisement. Scroll to continue reading.

C’est l’information parvenue à la rédaction de Togo Breaking News dans la soirée de jeudi. Des sources proches du gouvernement togolais annoncent l’arrivée à Lomé du facilitateur du dialogue inter-togolais, Nana Akufo-Addo dans la matinée de vendredi.

« Les évènements semblent donc s’accélérer et correspondent au souci des autorités togolaises de mener à terme les pourparlers politiques et de baliser la voie à la réforme constitutionnelle et aux consultations électorales », avance Gilbert Bawara, le ministre togolais de la fonction publique qui confirme l’information.

En début de semaine, Brigitte Adjamagbo-Johnson, la Coordinatrice de la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise avait indiqué que les lignes ont vraiment bougé dans le sens de la reprise des discussions.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

L’information de la reprise du dialogue est également confirmée par plusieurs leaders de la Coalition de l’opposition.

Nana Akufo-Addo, initialement attendu à Lomé la semaine prochaine (le 30 mars précisément) pour la reprise du dialogue a décidé d’avancer son programme et gagner beaucoup plus de temps pour les débats.

Selon les protagonistes, les débats de fond vont s’ouvrir véritablement dès vendredi tant sur la question du retour ou non à la version originelle de la Constitution de 1992, la réforme du cadre électoral, le droit de vote pour les togolais de l’extérieur ainsi que les autres sujets inscrits à l’ordre du jour des pourparlers.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Payadowa Boukpessi réagit à la sortie de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) de la Concertation nationale des acteurs politiques (CNAP). Le ministre togolais...

Politique

La Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) s’est dite favorable à un éventuel dialogue avec le pouvoir en place. Mais à des conditions. Ce regroupement politique...

Sticky Post

Jean Kissi avait annoncé les couleurs au sortir de la 2e rencontre d’échange entre le gouvernement et les partis politiques. Le Comité d’Action pour...

Sticky Post

Le Président ghanéen, Nana Akufo-Addo appelle à une élection présidentielle apaisée au Togo. Le Co-facilitateur de la CEDEAO pour la résolution de la crise...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P