Connect with us

Hi, what are you looking for?

International

Madougou célébrée à Dakar pour son ouvrage « Soigner les Certitudes »

Views: 65

Après Cotonou, Lomé et Abidjan, Reckya Madougou a présenté le week-end dernier son ouvrage « Soigner les Certitudes » à Dakar où elle a été désignée leader de l’année selon le magazine Financial Afrik. La présidente d’honneur de la Team RM a été célébrée pour son inspiration et sa foi en une Afrique meilleure qui lui ont permis d’accoucher l’ouvrage « Soigner les Certitudes ». Cette dernière étape de la série de dédicaces a enregistré la présence de plusieurs personnalités politiques et économiques et des acteurs de l’économie réelle du Sénégal.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 212}

La dédicace de Dakar a été organisée conjointement par la Team RM et la Couveuse d’entreprise pour la promotion de l’emploi par la microentreprise (CEPEM) et la mairie de Dakar. Le président sénégalais, Préfacier de l’ouvrage, était représenté à la cérémonie par le ministre El Hadj Kasse.  Pour lui, le doit inspirer les jeunesses africaines et les inciter à « s’impliquer davantage dans les débats de fonds sur le devenir de l’Afrique ».

La dédicace de Dakar a été marquée par un ancrage culturel et Afro centré. Deux jours avant, Reckya Madougou était au Musée des Civilisations Noires de Dakar. A l’occasion, elle a invité le public à tenir compte des réalités endogènes pour le développement des pays africains. Pour elle, le développement pour l’Afrique est possible mais pas selon les schémas habituels.

Advertisement. Scroll to continue reading.

L’Afrique doit se réinventer

L’auteur de « Soigner les Certitudes », a invité à une remise en cause des concepts, procédures et instruments dont se servent aujourd’hui les pays riches pour « aider » les pays dits pauvres.

« Le développement ne se parachute pas, et ne peut venir de l’extérieur. Les peuples africains ont beaucoup à s’apporter mutuellement dans une approche de partenariat sud-sud », a t- elle martelé estimant que « l’Afrique devra se réinventer ». 

Dans le panel qu’elle a animé avec des « jeunes couvés » comme panelistes, Reckya Madougou a appelé à des réformes audacieuses des universités africaines qui produisent des chômeurs en masse.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Quand on va rechercher de la connaissance, ce n’est pas seulement le savoir, mais aussi la compétence. Et c’est ce que je découvre dans les incubateurs et que j’apprécie au plus haut point» a-t-elle souligné

Reckya Madougou a également invité les jeunes à faire preuve de résilience et d’innovation. Pour réussir, elle invite les jeunes à s’investir davantage en recherchant plus d’impact dans ses actions et ensuite se replier sur eux-mêmes pour mieux apprécier les causes de l’échec et rebondir en éclat.

{loadmoduleid 214}

Les félicitations à l’auteure

Advertisement. Scroll to continue reading.

L’ouvrage a marqué à plusieurs titres le ministre d’état sénégalais, Ismail Madior Fall qui a relevé plusieurs dimensions dans les différents passages.

« La dimension philosophique de l’ouvrage. Le titre, déjà. Soigner les Certitudes. Au fond je dirai Soigner les pessimismes. En outre, il y a aussi la dimension utilitaire du livre. C’est un guide pour l’action pour les  jeunes et les femmes », a-t-il dit.

Mourad GUEYE DIEYE (Président CEPEM), Mme Aminata DIOP SAMB (Directrice du FODEM, Fonds de Développement et de Solidarité Municipal), Oulimata Sarr Directrice Régionale du bureau d’ONU Femmes, ainsi que des femmes leaders Députées, ministres, entrepreneuses, notamment membres du RIFEL’s ( Réseau International des Femmes Leaders et Sympathisants), le Réseau des acteurs de l’économie sociale et solidaire et son président Malik Diop, de nombreux entrepreneurs (les couvés) et des acteurs du secteur privé dont le président du Forum des Opérateurs pour la Garantie de l’Émergence Économique en Afrique FOGECA, Amadou Diagne étaient présents à la cérémonie.

Reckya Madougou a été félicitée par toutes ces personnalités pour l’ouvrage « Soigner Les Certitudes ». Une consécration pour l’ancienne garde des sceaux du Bénin pour ses engagements et actions, mais aussi une reconnaissance des impacts qu’elle génère au service des cibles qui lui sont chères. Des engagements qui promeuvent au sein de la construction d’une nouvelle économie africaine, des valeurs d’inclusion, de développement du capital humain, de résilience, et de renforcement des libertés individuelles.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Mme Madougou gardera pour longtemps le souvenir de Dakar. La maire de la capitale sénégalaise et le CEPEM l’ont couverte de multiples cadeaux dans le cadre de son séjour.

{loadmoduleid 220}

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Sticky Post

La Cour constitutionnelle béninoise a validé mardi les candidatures de trois (3) duos retenus par la Commission électorale du pays (CENA). Reckya Madougou et...

Sticky Post

Le collectif des figures de l’opposition au pouvoir Talon, réuni au sein du « Front pour la Restauration de la Démocratie (FRD) » ont désigné jeudi...

Economie

L’édition 2020 des Financial Afrik Awards s’est déroulée au Musée des civilisations noires à Dakar au Sénégal le 17 décembre dernier. L’évènement a enregistré...

Culture

Abidjan, la capitale ivoirienne, était sous le charme de Reckya Madougou le week-end dernier. La présidente du think and do tank Team RM y...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P