Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Lomé: Triste constat dans les rues

Views: 76

Le District du Grand-Lomé en général et la Commune d’Aflao-Gakli en particulier ont du chemin à faire. Malgré les multiples opérations de désengorgement des voies publiques menées dans le temps par la présidence de la délégation spéciale des préfectures du Golfe et d’Agoè-Nyvié, l’occupation anarchique des rues reste toujours d’actualité. Parfois même, c’est sur le bitume que certains riverains font leurs chantiers.

Advertisement. Scroll to continue reading.

L’amer constat est fait  par le  maire de la commune du Golfe 5, Kossi Aboka. Engagée pour la beauté et le développement d’Aflao-Gakli, l’autorité municipale a fait le tour des grandes artères de sa commune mercredi. 

Que ce soit à Djidjolé, à Tosti ou à Agbalépédo ou à Avédji, les trottoirs sont occupés, soit par des étalages de boutiques, bars, restaurants ou par des tas de graviers et sable contraignant les piétons à marcher sur la chaussée.

Le plus regrettable a été observé à Agbalépédo, Lossossimé. A quelques mètres du  feu tricolore, des briques, des tas de graviers, des tonnes de ciment et de sable sont déversés sur une partie du boulevard.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

Ailleurs ce sont les stationnements anarchiques des engins  qui sont à déplorer. Des véhicules sont garés sur les trottoirs et parfois même sous les panneaux de stationnement interdit.

Face à ce constat, le bureau exécutif de la commune d’Aflao-Gakli  a décidé d’une ultime séance de sensibilisation.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Des pick-up sonorisés  sont  affrétés et des communicateurs mobilisés pour sillonner toute la commune et sensibiliser les populations sur le danger que représente l’occupation anarchique des voies et espaces publics pour les piétons, et le préjudice que cela porte au développement de la commune.

Une fois cette étape franchie. Le conseil municipal menace d’adopter la politique du bâton et de la carotte.

« Nous allons appliquer la loi. Ceux qui ont pris des boulevards pour en faire leur propriété privée seront sanctionnés. Nous n’allons pas laisser ces comportements inciviques durer car ce sont des dangers  auxquels sont exposés nos concitoyens » a martelé M. Aboka.

Les textes de la République togolaise prévoient des amendes contre les occupants illégaux des espaces publics.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 212}

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Sticky Post

Le District Autonome du Grand Lomé (DAGL) a lancé vendredi un appel à projets destiné aux fédérations et associations sportives togolaises. Une enveloppe globale...

Société

Les agents de recouvrement des communes de la Préfecture du Golfe sont en recyclage. Mercredi ils ont été réunis pour être rodés sur leurs...

Santé

Le District Autonome du Grand Lomé (DAGL) a remis mardi à Lomé aux préfectures et communes du grand Lomé de matériels d’hygiène et de...

Société

Le District Autonome du Grand Lomé (DAGL), et l’ONG Gret s’activent pour la réalisation de la composante 4 du 3e Projet Environnement Urbain de...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P