Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Les vérités d’Awa Nana sur les résultats de la présidentielle de 1998

Views: 61

Jamais, elle n’a cessé d’essuyer des critiques depuis qu’elle a été nommée Présidente du Haut-Commissariat à la Réconciliation et au renforcement de l’Unité Nationale (HCCRUN). Awa Nana Daboya,  accusée par beaucoup d’acteurs politiques d’avoir trahi le peuple togolais en 1998 vient de faire comprendre à l’opinion qu’elle n’avait d’autre choix à l’époque que d’agir tel qu’elle avait eu à le faire. 

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Sur 33 préfectures je  n’avais vu que les résultats de quatre (4) préfectures en 1998 », a confessé  Awa Nana Daboya jeudi à la conférence du lancement de l’atelier national sur les réformes politiques et institutionnelles. Présidente de la Commission Nationale Electorale en 1998, Mme Nana-Daboya avait dû démissionner à la veille de la proclamation de l’élection présidentielle.

Une démission qui, jusqu’à nos jours, passe comme une pilule amère  à avaler par une frange de la population togolaise. Plusieurs parlent d’une pure trahison de sa part puisqu’ils  estimaient que vue la tendance, l’élection était remportée  par l’UFC de Gilchrist Olympio. 

Des allégations démenties ce jour par l’intéressée qui non seulement a déclaré qu’elle n’avait vu que les résultats de quatre circonscriptions mais aussi a touché du doigt les moyens du bord qui étaient mis à sa disposition. 

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Le grand délestage nous avait empêché de compiler tous les résultats jusqu’ à ce que la date requise pour cela n’arrive à échéance », a-t-elle ajouté. 

La CEN était à cette époque formée par 9 membres dont 4 membres du RPT, le parti au pouvoir et 4 membres de l’opposition. Tout comme Awa Nana, les autres membres du parti au pouvoir avaient jeté l’éponge. Ce qui n’a pas été le cas chez ceux de l’opposition; ce qui d’ailleurs constitue un autre argument pour l’actuelle présidente de HCCRUN.

 » Si les membres de l’opposition avaient aussi démissionné, on ne serait pas ici en train de  parler de la  trahison », a souligné Madame Daboya.

Advertisement. Scroll to continue reading.

 

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Reconduite Médiateur de la République Togolaise, Awa Nana-Daboya a prêté serment lundi pour un nouveau mandat devant la Cour constitutionnelle. La cérémonie s’est déroulée...

Société

Le Haut-Commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN) a démarré mardi à Lomé une série de formation à l’endroit des...

Sticky Post

Le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) a présenté mardi à Lomé le bilan annuel de ses activités. L’initiative...

Société

Les personnes identifiées dans la région Centrale, dans le cadre de violences politiques (physiques ou/et morales) entre 1958 et 2005  seront indemnisées. L’équipe du...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P