Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Les militants du PNP arrêtés à Djagblé libérés au nom de l’apaisement

Views: 25

Les militants du Parti national panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam arrêtés le week-end lors d’une descente des forces de l’ordre et de sécurité à Djagblé ont été libérés lundi en début de soirée, juste à la fin de la première séance de la première réunion du Comité de suivi de mise en œuvre des décisions de la CEDEAO. Selon nos informations, cette libération intervient dans le cadre des mesures d’apaisement.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Dimanche après-midi, des militants et sympathisants du PNP de Djagblé (15km à l’Est de Lomé) qui étaient en réunion dans une maison d’habitation ont reçu la visite de la gendarmerie.

Selon les détails donnés par le Secrétaire général du parti, Dr Kossi Sama, les participants à la réunion sont passés à tabac, le matériel, composé de chaises, tables et appareils de sonorisation a été saisi et emporté.

Dans un communiqué, il a précisé qu’une dizaine de personnes sont arrêtées et dénoncé un harcèlement, des militants et sympathisants du parti, caractérisé par des violences sur toute l’étendue du territoire togolais.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le responsable du parti a exigé, dans sa note, la restitution du matériel saisi, la libération immédiate et sans condition de ses militants et sympathisants arrêtés, ainsi que celle de toutes les personnes arbitrairement emprisonnées depuis le 19 Août 2017.

{loadmoduleid 210}

La question a été présente de bout en bout lors de la réunion du Comité de suivi tenu lundi à Lomé. Selon le ministre de la sécurité et son collègue de l’administration territoriale, ces militants tenaient une réunion illégale pour n’avoir pas demandé d’autorisation. Une version contestée par des responsables de la Coalition.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Mais au bout du compte, les échanges de couloir ont abouti à la libération de ces militants du parti d’Atchadam qui auraient été déposés pour quelques minutes à la prison. Les autorités expliquent cette libération par la volonté d’apaisement de la situation sociopolitique en cours dans le pays.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Le Parti National Panafricain (PNP) a salué jeudi la sortie du 22 décembre dernier du Comité pour la libération de tous les prisonniers politiques...

Politique

Les derniers évènements ayant abouti à la chute de Ibrahim Boubakar Keita au Mali sont suivis de près dans la sous-région et bien au-delà....

Politique

Le Coronavirus sévit au Togo où 28 cas ont été déjà enregistrés avec un décès. Le Parti national panafricain (PNP) s’inquiète pour les prisonniers...

Politique

Le bureau national du  Parti national panafricain (PNP) dégrade Tchatikpi Ouro-Djikpa. Le Conseiller national de Tikpi Atchadam est déchargé  depuis le 31 décembre dernier ...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P