Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Les excuses, les clarifications et les propositions de Gerry Taama

Views: 46

Gerry Taama veut oublier sa tournée politique effectuée  dans plusieurs capitales européennes du 10 au 26 juin dernier et passer à autre chose.  Pour ce faire le président national du Nouvel Engagement Togolais (NET) a animé lundi à Lomé une conférence de presse au cours de laquelle il est revenu sur les propositions qui lui ont  été à l’origine de son agression à Bruxelles. L’ancien candidat à la présidentielle de 2015 a également réagi aux déclarations faites par ses frères de l’opposition à la suite de son agression.

Advertisement. Scroll to continue reading.

En séjour privé le mois dernier en Europe, Gerry Taama a profité pour échanger avec la diaspora togolaise au sujet de la crise sociopolitique du Togo.

Si à Paris et à Fribourg, le Président national du NET s’était senti comme chez lui, à Bruxelles ses propositions de sortie de crise  se sont vite muées en une agression sur sa personne d’abord par des jets d’œufs ensuite de chaises et une tentative d’agression physique.

Gerry Taama estime que le seul critique de mort dont il a été victime à Bruxelles est d’avoir déclaré qu’au Togo, l’alternance peut être obtenue soit par l’insurrection populaire  soit par les urnes. Et que vu le nombre de morts que le pays a déjà enregistré  il est souhaitable d’aller aux élections avec l’appui de la communauté internationale. 

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Nous disons qu’il est tant avec l’appui de la CEDEAO que nous avons aujourd’hui de pouvoir comprendre et d’évacuer les obstacles de notre code électoral. Une fois que c’est fait, nous devons transformer la mobilisation populaire que nous avons depuis le 19 août en une mobilisation électorale qui va ainsi donner à l’opposition une majorité à l’assemblée nationale », a dit M. Taama à la diaspora togolaise à Bruxelles.

L’ancien officier de l’armée togolaise qui se dit n’avoir pas été compris a été doublement choqué d’abord de l’agression sur sa personne ensuite des réactions qui en ont suivi.

{loadmoduleid 210}

De l’autre, le patron du NET dément l’information selon laquelle il s’est moqué du Chef de file l’opposition quand il a été agressé.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Le 12 avril dernier au lendemain de l’agression de Jean Pierre Fabre, nous avons fait sortir un communiqué pour condamner ses agresseurs parce qu’en politique, la violence ne se justifie nulle part. C’est vrai à la fin j’ai fait une boutarde ; elle est peut-être malheureuse et si cette  boutarde a heurté le Chef de file de l’opposition, je m’en excuse », a-t-il confessé.

Revenant à la crise elle-même, le NET salue l’évolution constante de la position de la coalition des 14 partis politiques qui a abandonné l’exigence du retour à la constitution de 1992 pour 5 points essentiels auxquels viennent s’ajouter les 26 propositions de modification constitutionnelle.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Gerry Taama est très remonté contre l’Alliance nationale pour le changement (ANC). Le président du Nouvel engagement togolais (NET) réagit au dernier communiqué du...

Politique

Mardi 14 septembre dernier, des jeunes des cantons de Kamina et Badin (Préfecture de l’Est-Mono) ont affirmé vouloir rattacher ces localités au Bénin. Ils...

Société

L’augmentation du prix du carburant est effective au Togo depuis vendredi. Cette réalité fait réagir plus d’un. Pour le ministre en charge du commerce...

Médias

Gerry Taama s’inquiète de la vague de sanctions à l’encontre de la presse togolaise ces derniers jours. Le président national du parti politique Nouvel...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P