Connect with us

Hi, what are you looking for?

Santé

Le Synphot ignore l’appel de Gilbert Bawara et lance une grève de 4 jours

Views: 49

L’appel lancé dimanche au Syndicat National des Praticiens Hospitaliers du Togo (SYNPHOT) par le ministre Gilbert Bawara lors de son intervention à la Télévision nationale n’a pas été entendu. Le Syndicat, qui prend part aux travaux du groupe de travail pour le secteur de la santé, a lancé lundi une nouvelle grève de 4 jours à compter du mardi 10 avril.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Réunis en assemblée général lundi, les agents de santé ont décidé de durcir le ton. Ils annoncent une nouvelle grève sèche de 96 heures avec service minimum dans tous les centres de santé public du Togo.

Avec la nouvelle grève qui démarre à partir de demain, le  Synphot  s’engage désormais à défendre la cause de tous les travailleurs du Togo réunis au sein de la Synergie des Travailleurs du Togo.

« Notre assemblée générale de ce jour a été particulière. Parce qu’elle a enregistré la présence des enseignants et nous a permis de reprendre les principales revendications de notre centrale syndicale, la STT », a élucidé Kokou Anoumou, membre du bureau national du Synphot.

De ce fait, le Synphot exige la libération des quatre (4) enseignants arrêtés et déposés en prison pour avoir pris part à la manifestation spontanée des enseignants à la gendarmerie de Kara en soutien à un de leurs camarades convoqué.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

L’organisation syndicale s’insurge aussi contre les « exactions » commises sur les responsables du syndicat des greffiers et les précomptes sur les salaires des agents du ministère de la fonction publique.

Les revendications concernant le Synphot même sont relatives à l’équipement des blocs opératoires, le renforcement de l’effectif du personnel de santé, le statut particulier du médecin togolais et l’intégration des neuf (9) agents qui seraient arbitrairement licenciés au Centre médico-social de Bè Kpota  entre autres.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Cependant le ministre de la fonction publique, qui s’est prononcé dimanche sur les plateaux de la TVT, a demandé au Synphot de suspendre ses mouvements de grève. Gilbert Bawara a évoqué la nécessité de faire confiance au groupe de travail créé pour le secteur de la santé qui informera davantage le gouvernement sur la situation réelle des hôpitaux publics du Togo.

La nouvelle décision du Synphot est donc interprétée comme une réponse à la sortie de M. Bawara qui a pourtant réitéré la volonté du gouvernement à dialoguer pour trouver des solutions idoines aux problèmes évoqués.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Le ministre togolais en charge de la fonction publique, Gilbert Bawara a lancé lundi un concours de recrutement général de fonctionnaires pour le compte...

Education

La Fédération des syndicats de l’éducation nationale (FESEN) a annoncé une nouvelle grève pour les 10 et 11 novembre. Un courrier a été adressée...

Politique

Gilbert Bawara a passé en revue samedi quatre importants sujets touchant à l’administration togolaise. Le ministre de la fonction publique a donné des assurances...

Politique

Gilbert Bawara a appelé mardi les enseignants togolais à un sens de responsabilité. Le ministre de la fonction publique, du travail et du dialogue...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P