Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Le PNP sensibilise la France contre un 4e mandat de Faure Gnassingbé

Views: 73

Le Parti National Panafricain (PNP) explore des pistes diplomatiques en attendant le 13 avril, date de  sa prochaine sortie dans les rues togolaises. Quelques jours de ses manifestations publiques, le secrétaire général du parti  s’est rendu à Paris où il a rencontré les autorités du ministère de l’Europe et des affaires étrangères. Dr Kossi Sama et son hôte ont discuté des sujets d’intérêt général sur le Togo notamment  la nécessité pour le président Faure Gnassingbé de renoncer à briguer un 4e mandat en 2020.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Selon un communiqué du parti, Dr Sama au cours de son entrevue a évoqué l’histoire constitutionnelle et sociopolitique du Togo qui impose un impératif d’alternance afin de sortir du statu quo.

Il a en outre attiré l’attention de ses interlocuteurs sur « les violations graves et renouvelées au Togo depuis les années 1990. De ce fait il a rappelé à  la France  la nécessité d’interpeler le régime togolais sur le respect des libertés individuelles et collectives, notamment la liberté de manifestation.

Faisant des propositions pour une sortie de crise au Togo, le secrétaire général du PNP souligne qu’il faut d’abord qu’il y ait la renonciation de Faure Gnassingbé à briguer un quatrième mandat, ensuite la libération immédiate et sans conditions des personnes incarcérées à la suite des manifestations et la libération de tous les détenus publics.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

L’émissaire du PNP a ensuite évoqué l’idée d’une transition, ayant pour missions la réalisation des réformes constitutionnelles et institutionnelles, et électorales acquises par la mise en œuvre intégrale de la feuille de route, l’organisation à terme des élections présidentielles, législatives et locales.

« Les manifestations prévues pour le 13 avril 2019 ne sont pas restées sous silence. L’attention de la France, patrie des droits de l’homme, y est particulièrement attirée », a précisé le communiqué.

Par ailleurs, les manifestations du 13 avril prochain du PNP sont prévues pour se tenir à Lomé et dans 11 villes à l’intérieur du pays. Elles auront pour mot d’ordre, la réalisation des réformes, la libération de tous les militants arrêtés pendant les manifestations publiques et les détenus politiques et la transition démocratique entre autres.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Le prophète Esaïe Dekpo a été libéré vendredi après plus de 12 mois passé en prison. L’homme de Dieu a été arrêté et détenu...

Politique

Me Jean Degli a opté désormais pour des actions directes visant à faire bouger les lignes sur le plan socio-politique au Togo. Le président...

Politique

Les ambassades de France, de l’Allemagne, des Etats-Unis, la délégation de l’Union Européenne et la Coordination des Nations Unies au Togo se sont prononcés...

Sticky Post

Monseigneur Nicodème Barrigah-Benissan lève un petit coin de voile sur le rôle qu’il a joué au lendemain du scrutin présidentiel du 22 février 2020...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P