Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Le CJD et ses partenaires veulent mobiliser les togolais pour le développement

Views: 72

Le Collectif des jeunes pour le développement (CJD) et ses partenaires dont l’ADF-Togo, Diaspora Force du Développement et la Colombe Verte Internationale ont annoncé vendredi à Lomé l’organisation de la première édition du « Mois de la diaspora » entre le 5 septembre et le 5 octobre prochains. L’initiative a pour finalité de renforcer les capacités des jeunes et des femmes sur toute l’étendue du territoire national sur la décentralisation en tant qu’outil de développement.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Placée sous le thème : « émigration, décentralisation et opportunités de développement », ce « Mois de la diaspora » permettra aux organisateurs de sensibiliser les populations et de les emmener à s’impliquer davantage dans le processus de la décentralisation pour un meilleur développement de leurs localités.

Selon le chronogramme établi pour cette initiative, des rencontres sont prévues avec des jeunes et des femmes de la région des Savanes dans la première semaine du mois de septembre prochain. Du 10 au 14 du même mois, les organisateurs sont attendus dans la région de la Kara.

Du  17 au 22 septembre, ce sera le tour des jeunes et des femmes de la région centrale d’être moulés dans les activités du mois de la diaspora. Les responsables de CJD entendent se rendre notamment à Sotouboua, à Djarkpanga et à Sokodé.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Nous irons jusqu’au fief des rouges, tant qu’il s’agit de développement. Le reste ne nous regarde pas. Qui vous dit que dans ma famille, il n’y a pas de rouge, de bleu et d’orange ? », a indiqué Corneille Amélété, le président de la commission d’organisation.

En ce qui concerne les autres étapes, il faut signaler que les délégations du CJD et de ses partenaires seront dans la région des Plateaux du 24 au 29 septembre et dans la région maritime du 1er au 3 octobre.

{loadmoduleid 210}

Les activités prévues dans le cadre de ce mois sont notamment les conférences-débats, des activités culturelles et sportives, des sketchs sur l’immigration, des rencontres B to B entre les jeunes, les femmes et les autorités administratives et locales.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Pour Orphée Adom, le coordonnateur du CJD, le projet concerne tout le Togo et favoriser le développement des différentes localités du pays.

« Le CJD a pour mission d’agir pour bâtir la cité dans la paix et sans nuire à autrui, afin de contribuer à l’amélioration des conditions de vie de la jeunesse togolaise, à son autonomisation, sa formation et son éducation. Au CJD, nous avons l’humble ambition de réconcilier et conscientiser la jeunesse togolaise pour une contribution au développement et à la construction d’une vraie nation togolaise », a affirmé M. Adom.

Le CJD a programmé l’apothéose de son projet sur le 5 octobre à Lomé.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Diaspora

L’apothéose de la 3e édition du Mois de la diaspora africaine constructive s’est tenue samedi dernier à Dubaï. Placée sous le thème : «...

Société

Le  cadre des Jeunes  Entrepreneurs, Artistes et Fonctionnaire du Collectif des Jeunes pour le Développement (CJEAF-CJD) a  salué lundi à Lomé la tenue du...

Diaspora

Le Comité d’orientation et de supervision de la Maison du Savoir et des Opportunités  (MSO) s’est réuni lundi à Lomé. L’organe chargé de superviser...

Diaspora

La 2ème édition du Mois de la diaspora africaine constructive s’est ouverte jeudi à Lomé. Organisée par le Collectif des jeunes pour le développement...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P