Connect with us

Hi, what are you looking for?

Coopération

630.000 dollars pour contrôler les armes légères au Togo et à Madagascar

Views: 65

La Sous-Secrétaire Générale des Nations Unies et Haute-Représentante des Nations Unies pour les affaires de désarmement a achevé vendredi sa visite au Togo. Mais quelques heures avant, Izumi Nakamitsu a lancé jeudi  un projet de marquage et de contrôle des armes légères et de petits calibres au Togo et à Madagascar. C’était lors de l’inauguration du nouveau siège du Centre Régional des Nations Unies pour la Paix et le Désarmement en Afrique (UNREC) à Lomé.

Advertisement. Scroll to continue reading.

La construction des nouveaux locaux de UNREC a été entièrement financée par l’Etat togolais. Pour Izumi Nakamitsu, la construction de siège est l’expression du grand intérêt porté par le gouvernement du Togo aux activités de ce centre régional de désarmement implanté au Togo.

La Secrétaire générale adjointe de l’ONU et Haute Représentante pour les affaires de désarmement, qui effectue ainsi sa première visite en Afrique, a également salué l’engagement de l’Etat togolais aux côtés de UNREC.

L’inauguration du siège s’est déroulée en présence du Ministre togolais de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général Yark Damehane. Plusieurs autres membres du gouvernement togolais ainsi du corps diplomatique au Togo participaient à la cérémonie.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

A l’occasion, l’émissaire de l’ONU a procédé au lancement du projet de marquage et de contrôle des armes légères et de petits calibres au Togo et à Madagascar. Financé à hauteur de 630.000 dollars US par le Japon, le projet permettra d’accumuler des expériences dans la lutte contre la prolifération et la circulation illicites des armes légères et de petits calibres dans les deux pays et renforcer les actions entreprises par leurs gouvernements dans le domaine.

Intervenant dans le cadre de la cérémonie, le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile a rappelé les efforts consentis par le gouvernement du Togo dans le domaine du maintien de la paix et de la sécurité dans la sous-région.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Le gouvernement togolais reste déterminé à poursuivre ses actions pour combattre la circulation des armes en vue d’assurer la protection des populations », a ajouté le Général Yark.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

International

La protection des biens culturels en cas de conflits armés en Afrique est devenue une préoccupation réelle. Une rencontre s’est ouverte mercredi à Lomé...

International

Comment incorporer les dispositions  du Traité sur le Commerce des Armes (TCA) dans les systèmes juridiques nationaux des Etats francophones d’Afrique, parties au traité ?...

Société

Le Togo se dote de nouveaux moyens pour renforcer ses  mesures de sécurité en ces temps où les braquages avec les armes deviennent récurrents....

International

30 stagiaires  ont reçu jeudi au Centre d’Entrainement aux Opérations de Maintien de la Paix, leur attestation de fin de formation des formateurs de...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P