Connect with us

Hi, what are you looking for?

Culture

Le cinéma africain se redynamise au FESFICA à Atakpamé

Views: 52

La 7èm édition du Festival du Film Court d’Atakpamé (FESFICA) a démarré ses activités, mercredi 26 juillet, au centre culturel d’Agbonou à Atakpamé. Au programme, des projections de Films, des débats, atelier de formation et d’initiation aux métiers de la scène, visite touristique dans la ville, des prestations de danse et du Slam. Durant quatre jours, plusieurs Films seront projetés par les organisateurs.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le centre culturel d’Agbonou à Atakpamé accueillle depuis mercredi la 7èm édition du Festival du Film Court d’Atakpamé (FESFICA). Financé par le Fonds d’Aide à la Culture (FAC) avec l’appui de certains partenaires, le festival est organisé par l’Association Nouvel Espoir d’Afrique. Il enregistre la participation des réalisateurs venus du Gabon, Mali, Allemagne et du Burkina-Fasso. 12 Films sont au programme. Le premier jour, le Film à l’honneur Togoland-Echos d’Empires a été projeté suivi de débat en présence du réalisateur Mr Jürgen ELLIGHAUS de l’Allemagne. Chaque jour, au moins 6 Films seront diffusés.

Présent au lancement du festival, l’Ambassadeur de l’Allemagne au Togo, Christoph Sander a souligné que ce Festival offre une opportunité aux acteurs, amateurs et publics de développer des réflexions sur le cinéma. Il a invité les autorités et les populations à accompagner l’évènement qui fait la fierté de la préfecture de l’Ogou sur le plan national et international.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Pour Samuel Tchaou OMOU, président de l’Association Nouvel Espoir d’Afrique, ce festival est une opportunité de rencontres cinématographiques avec des professionnels africains du domaine mais aussi un cadre pour rencontrer des professionnels venant de l’Europe. Il s’agit aussi de vulgariser le cinéma chez les jeunes générations de la région.

Le représentant du directeur régional des arts et cultures des plateaux, Améganvi Thimoté a souligné que ce festival qui s’achève le samedi prochain, offre une occasion aux publics d’Atakpamé de passer un bon moment et de se faire une idée sur les films qui sont projetés. Il a invité les organisateurs à plus de professionnalisme et de créativité pour des éditions prochaines.

avec Landrykoss  

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Culture

Le Togo dispose enfin d’un dispositif juridique pour organiser, règlementer et soutenir le secteur du cinéma. La 6è législature a adopté mardi la loi...

Culture

La première édition Africaine du Mobile Film Festival, construit autour d’un concept unique de : 1 mobile, 1 minute, 1 film est lancée. Depuis...

Culture

L’Association Terre des Arts et de la Culture (ATAC) a dévoilé mercredi à la presse le chronogramme de la 7è édition du Festival International...

Société

Après « Virage » son premier long métrage rédigé selon les normes internationales de la cinématographie, Alexandre Koffi Monde revient avec « Djimitri à...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P