Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

La CDPA à la conquête d’Atakpamé avant les prochaines élections

Views: 44

Une délégation de la Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA) conduite par sa secrétaire générale, Brigitte Adjamagbo-Johnson s’est entretenue avec les membres du comité directeur et ses militants ainsi qu’une foule le week-end dernier au complexe sportif d’Atakpamé à (158 km de Lomé).

Advertisement. Scroll to continue reading.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la détermination et la mobilisation des fils et filles du Grand-Ogou pour l’alternance au Togo. Elle a permis à la délégation d’instruire ses sympathisants sur les réalités actuelles du pays notamment la situation sociopolitique au Togo et surtout dans le Grand-Ogou, les réformes constitutionnelles et institutionnelles, la décentralisation et les élections locales.

Mme Adjamagbo-Johnson a expliqué que depuis des années le régime présidentiel s’emploi a divisé les ethnies que compose le Grand-Ogou d’où la difficile cohabitation  et le manque d’avancée au niveau des acquis des chefs traditionnels.

Elle a lancé un appel au regroupement de toutes les forces démocratiques pour continuer la lutte afin que tout rentre dans les normes.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« C’est dans cette logique que cette tournée est organisée pour réveiller la conscience des uns et des autres en leurs faisant comprendre leurs droits et la nécessité du retour de la constitution de 1992 », a-t-elle poursuivi.

{loadmoduleid 210}

Le premier secrétaire général Adjoint chargé de la question politique à la CDPA, Pascal Adoko a rappelé aux militants de son parti les vices du régime en place entre autre : les crimes économiques, le non-respect de la parole donnée et qui pousse les Togolais à la servitude.

« Il y a 11 ans que les togolais ont signé un accord pour faire avancer le pays mais sans succès. Il est temps que le changement survienne ici et maintenant, au cas échéants, tout le Togo se lèvera dans une situation d’incompréhensibilité pour dire non à l’arbitraire et obtenir la réforme » a-t-il ajouté.

Issaka Akakpo, le secrétaire fédéral de la CDPA-Ogou a indiqué qu’Atakpamé est le fief de l’opposition et nul ne peut contester, ni enlever ce privilège.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Avec Evrard et Landrykoss

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Education

Depuis quelques jours, circule sur les réseaux sociaux un audio mettant en cause le Directeur du CEG Doulassamé (Atakpamé) et son adjoint. Ces enseignants...

Sport

Florence Yawa Kouigan prend  de nouvelles responsabilités à Atakpamé. Celle qui est Maire de la commune de l’Ogou 1 depuis 2019 a pris samedi...

Economie

L’Office togolais des recettes (OTR) se rapproche de plus en plus des populations. Du 02 au 03 juin prochains, il tient à Atakpamé, dans...

Sticky Post

A Atakpamé (160 km de Lomé), Eke donne de la voix. Victime depuis plusieurs années de pratiques malsaines, cette rivière a commencé à inviter...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P