Connect with us

Hi, what are you looking for?

Economie

Koame Kouassi dévoile les nouveaux défis de l’INSEED

Views: 38

L’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) annonce les couleurs de la Journée africaine de la statistique (JAS) de l’édition 2018 au Togo. En prélude à cette célébration qui a lieu le 19 novembre prochain, Koame Kouassi, le directeur général de l’Institut a animé mardi une conférence presse à Lomé où il a dévoilé le programme de la journée. C’est aussi l’occasion pour M. Kouassi de  présenter davantage  l’INSEED aux médias et les grands défis qu’il entend relever dans les années à venir.

Advertisement. Scroll to continue reading.

La JAS de cette année est placée sous le thème « Des statistiques officielles de haute qualité pour assurer la transparence, la bonne gouvernance et le développement inclusif ».

La journée est instituée en mai 1990 par les pays membres de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) et permet  de sensibiliser l’opinion sur l’importance des statistiques dans la gestion du développement des pays.

Au Togo, l’apothéose des manifestations se tiendra à Dapaong dans la région des Savanes. Il est prévu des exposés sur le thème central et sur d’autres thèmes connexes, la vulgarisation des documents concernant la Loi Statistique notamment, et la sensibilisation des élèves du lycée de Nassablé sur la statistique.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

L’INSEED qui l’organise comprend cinq directions centrales ainsi que cinq directions régionales. Il a entre autres missions de conduire les études, enquêtes et recensements, élaborer-analyser –publier les comptes de la nation, publier régulièrement des bulletins et annuaires statistiques, assurer l’archivage et la gestion des bases de données statistiques nationales et assister techniquement tous les services.

« En matière de politique de développement, les statistiques permettent de dire ce qui a été fait, comment cela a été fait et combien on a obtenu. Les statistiques servent donc à  mesurer les progrès accomplis par un Etat afin de savoir comment avancer », a expliqué Koame Kouassi.

L’INSEED mis sur pied en février 2015 en remplacement de la Direction générale de la statistique et de la comptabilité nationale se donne pour prochains défis le rebasage du PIB avec une nouvelle méthodologie et une nouvelle année de base et la production des statistiques courantes.

Advertisement. Scroll to continue reading.

L’Institut devra aussi  poursuivre l’élaboration des comptes nationaux et réaliser un prochain recensement général de la population et de l’habitat en 2020.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Economie

Sandra Johnson acte le démarrage effectif des activités du Projet d’harmonisation et d’amélioration des statistiques en Afrique de l’Ouest (PHASAO) au Togo. La secrétaire...

Economie

L’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) a lancé vendredi à Lomé l’enquête permanente sur le commerce international des...

Sticky Post

L’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques (Inseed) a présenté jeudi à Lomé les résultats issus de l’Enquête Harmonisée sur...

Economie

Les acteurs de la statistique dans le monde entier  ont observé ce mardi 20 octobre, la 3è édition de la Journée mondiale de la...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P