Connect with us

Hi, what are you looking for?

Coopération

Gnassingbé n’est pas demandeur d’un autre mandat à la tête de la CEDEAO

Views: 59

L’information selon laquelle des diplomates togolais seraient à pied d’œuvre pour convaincre les Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO pour permettre au président togolais, Faure Gnassingbé à briguer un second mandat d’affilée à la tête de ladite institution n’est pas fondée. Dans une note diffusée mardi, la Présidence togolaise l’a démentie relevant qu’elle procède des rumeurs colportées par « l’opposition ».

Advertisement. Scroll to continue reading.

Donnée lundi par Radio Victoire, l’information selon laquelle le président togolais chercherait à rempiler à la tête de la CEDEAO a été démentie mardi matin par la cellule de communication de la présidence togolaise. Dans un droit de réponse adressé à nos confrères, ce service de la présidence togolaise soutient qu’aucun diplomate ne se prêterait à un jeu en faveur du maintien du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé à la tête de la CEDEAO ou encore pour briguer un second mandat.

Le démenti de la présidence souligne que se prêter à un tel jeu est synonyme de la méconnaissance les règles du fonctionnement de la CEDEAO.

« Il n’appartient pas à un Etat, lui seul  selon ses propres ambitions de faire  des pieds et des mains  pour être président ou non de la CEDEAO, surtout pour briguer un second mandat à la tête de l’institution », souligne le communiqué. Néanmoins, il reconnait que Même si cette option serait possible, ce serait sur l’accord de la conférence des Chefs d’Etat de la CEDEAO.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Selon la note, cette information serait une manigance de l’opposition togolaise. Elle accuse celle-ci  d’intoxiquer sachant très bien que l’alternance à la tête de la Communauté se fait sur des règles bien définies.

« Il y a là l’expression d’une probable désillusion que nourriraient nos  chers amis de l’opposition », mentionne le communiqué qui précise que « La solution à la crise doit être trouvée par les Togolais eux-mêmes avec le soutien de la communauté internationale dont la CEDEAO ».

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Société

Au Togo, les problèmes fonciers, artificiellement créés par de véreux acteurs de la justice, ont plusieurs conséquences. C’est le cas à Agoè-Telessou. Devant l’évidence...

Politique

Dans le nord-Togo, la menace terroriste est persistante. Depuis l’attaque d’un poste de contrôle de l’armée togolaise début novembre, le chef de l’Etat togolais...

Politique

Le gouvernement togolais est en séminaire à Kara depuis vendredi. Cette rencontre, 2e de l’année 2021 a été ouverte par le chef de l’Etat,...

Coopération

La Cour de justice de la Communauté Economiques des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a achevé jeudi sa conférence internationale démarrée lundi à...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P