Connect with us

Hi, what are you looking for?

Santé

Dr Tsolenyanu: « En attendant, nous pouvons opter pour une situation plus calme »

Views: 68

Le Syndicat National des Praticiens Hospitaliers du Togo (SNPHOT) a décidé  lundi de suspendre provisoirement ses mots d’ordre de grève. L’organisation syndicale, qui a multiplié des mouvements de grève ces derniers mois, veut ainsi donner une chance aux discussions entamées avec le gouvernement le 05 avril dernier et surtout soulager les peines de la population.  

Advertisement. Scroll to continue reading.

Réunis en assemblée générale ce jour à Lomé, les membres du SYNPHOT ont décidé de suspendre ces mouvements de grève. Les agents de santé estiment qu’un accord de principe a été déjà trouvé avec le gouvernement sur deux points essentiels.

Ces points, soulignent Gilbert Tsolenyanu, Porte-parole du SNPHOT sont relatifs  aux neuf  (9) agents du CMS  Bè-Kpota licenciés arbitrairement  et  la bonification des agents contractuels.

Il annonce que dans les jours à venir les agents licenciés vont entrer dans leur droit en étant réintégrés. Dans le même temps les nouveaux travailleurs  recrutés bénéficieront des deux tiers de leur ancienneté.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Un consensus a été trouvé. Le  gouvernement est d’accord sur le principe de bonification pour les agents contractuels ayant travaillé dans les structures publiques. De la même manière, les neuf (9) agents de Bè-Kpota seront réintégrés. Dans les jours à venir ils vont introduire une demande de réintroduction dans leur structure où ils travaillent. Ces deux premiers points sur les dix ont pu trouver un accord de principe des deux côtés », a indiqué Dr Tsolenyanu.

{loadmoduleid 210}

Pour le porte-parole du Synphot, il y a lieu d’opter tranquillement pour une situation plus calme,  plus apaisée, le temps de permettre à ce que les discussions se poursuivent dans le groupe de travail avec l’espoir de trouver des satisfactions aux autres revendications.

Il précise aussi que la décision du SYNPHOT de suspendre la grève se justifie par la volonté des agents de santé à porter assistance à la population qui paie les pots cassés depuis le déclenchement de la grogne sociale. 

Advertisement. Scroll to continue reading.

Par ailleurs, mis à part les agents de santé, la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) pourra également entamer des discussions avec les autorités à partir de la fin de cette semaine. La centrale syndicale entend maximiser les efforts pour trouver une issue favorable à ses revendications lors des aux discussions avec le gouvernement.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Santé

Le Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT) a réceptionné vendredi deux brancards acquis par l’initiative de solidarité citoyenne dénommée « un brancard...

Education

La Fédération des syndicats de l’éducation nationale (FESEN) joue la carte de l’apaisement. Elle a annulé in extremis son nouveau mouvement de grève prévu...

Education

La Fédération des syndicats de l’éducation nationale (FESEN) a annoncé une nouvelle grève pour les 10 et 11 novembre. Un courrier a été adressée...

Education

La Fédération des syndicats de l’éducation nationale (FESEN) annonce une nouvelle grève dans les écoles togolaises. L’organisation syndicale exige que les décisions du ministre...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P