Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Dr Thon: Des réformes puis des élections contrôlées par la Communauté internationale

Views: 68

Nouvelle Vision (NoVi) ne semble pas tarir d’idées quand elle parle des solutions à l’instabilité politique au Togo.  Après son  plan tridimensionnel élaboré  en septembre 2017, le Mouvement politique revient à la charge avec une autre proposition de sortie de crise. La nouvelle formule du Mouvement du Dr Kodjovi Aubin Thon  s’intitule « la démarche citoyenne pour un Togo stable et paisible ». Elle a été portée à la connaissance des médias au cours d’une e-conférence animée vendredi.

Advertisement. Scroll to continue reading.

La nouvelle formule de NoVi recommande le reformatage de la machine électorale, la mise sur pied d’une commission spéciale indépendante sous tutelle de la communauté internationale avec pour mission de veiller au respect des textes prévus dans le code électoral et devant servir de garde-fou aux éventuels dérapages avant pendant et après les élections.

Le Mouvement propose aussi la réintroduction de la loi sur la limitation du  mandat  présidentiel et celui des députés au Parlement, le plus vite que possible, et l’introduction à l’Assemblée Nationale d’une nouvelle loi qui consacre  le statut d’ancien président au Togo, une loi définissant les atouts et privilèges d’un ancien président.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Mais au-delà, NoVi pense qu’il faut une solution économique pour résoudre le problème politique au Togo.

 « Nous ne pourrons avoir satisfaction que lorsque nos démarches et revendications nous conduiront à redonner confiance aux investisseurs togolais et étrangers…à permettre à nos entreprises, aux opérateurs économiques et aux entrepreneurs de réaliser des chiffres d’affaires…à encourager la diaspora à intensifier et multiplier ses investissements au Togo et enfin à soutenir notre économie pour sa relance afin de résorber la crise de l’emploi qui a atteint des proportions déjà inacceptables », a écrit Dr Kodjovi Aubin Thon.

La nouvelle proposition de sortie de crise abroge celle du  septembre dernier, jugée désuète au vu de l’évolution de la crise.

Le plan qui a été partagé avec les protagonistes de la crise, les acteurs politiques et le public togolais se résument en l’identification de six (6) principaux acteurs impliqués dans la crise, l’analyse des différents agendas, préoccupations et finalités de chaque acteur et en l’élaboration d’une solution résultante mettant en premier l’intérêt supérieur de la nation, permettant à chacun des acteurs identifiés de se tenir en confiance et de trouver gain de cause.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Payadowa Boukpessi réagit à la sortie de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) de la Concertation nationale des acteurs politiques (CNAP). Le ministre togolais...

Politique

La Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) s’est dite favorable à un éventuel dialogue avec le pouvoir en place. Mais à des conditions. Ce regroupement politique...

Sticky Post

Jean Kissi avait annoncé les couleurs au sortir de la 2e rencontre d’échange entre le gouvernement et les partis politiques. Le Comité d’Action pour...

Politique

Le Groupe de 07 organisations de la Société Civile (G7) vient d’élaborer un document d’analyse relatif à la crise sociopolitique togolaise. Intitulé « Processus...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P