Connect with us

Hi, what are you looking for?

Opinions

Douce nouvelle pour les 2000 apiculteurs du Togo (Tribune)

Rich results on Google's SERP when serching for 'apiculteurs'
Illustration
Views: 1686

Le Togo est désormais inscrit sur la liste des pays autorisés à exporter le miel vers l’Union européenne. Voilà une nouvelle qui doit réjouir les quelques 2000 apiculteurs et 2000 cueilleurs de miel au Togo.

Il s’agit de l’aboutissement heureux d’un long processus qui a commencé en 2019 et un nouveau résultat concret du premier Forum économique entre le Togo et l’Union européenne, tenu à Lomé les 13 et 14 juin 2019.

Advertisement. Scroll to continue reading.

En effet, à l’issue dudit Forum et sur demande du Ministère de l’agriculture, de l’élevage et du développement rural, la Délégation de l’Union européenne auprès de la République togolaise a financé en 2019 l’élaboration du Plan National de Surveillance des Résidus (PNSR) dans le miel du Togo, dont l’objectif était de certifier la qualité du miel togolais pour son exportation vers l’Union européenne. Aujourd’hui c’est chose faite et les opérateurs togolais ainsi que les consommateurs européens ne peuvent que s’en réjouir.

L’Union européenne espère que cette autorisation qui ouvre un marché de plus de 450 millions de consommateurs aux apiculteurs et cueilleurs de miel togolais va renforcer le développement de la filière miel et les exportations du Togo vers l’Union européenne.

En ma qualité d’ambassadeur de l’Union européenne au Togo, je voudrais féliciter les autorités et les opérateurs togolais pour les efforts consentis pour l’atteinte de cet excellent résultat. Il faut noter qu’en un temps record (entre janvier et février 2020), le Togo a mis en place un cadre réglementaire adéquat qui rassure du contrôle de la qualité de son miel et qui a permis d’accélérer le traitement et la validation de son Plan National de Surveillance des Résidus par la Commission européenne.

Advertisement. Scroll to continue reading.

En ma qualité d’ambassadeur de l’Union européenne au Togo, je voudrais féliciter les autorités et les opérateurs togolais pour les efforts consentis pour l’atteinte de cet excellent résultat.

Il faut noter qu’en un temps record (entre janvier et février 2020), le Togo a mis en place un cadre réglementaire adéquat qui rassure du contrôle de la qualité de son miel et qui a permis d’accélérer le traitement et la validation de son Plan National de Surveillance des Résidus par la Commission européenne.

J’encourage également tous les acteurs de la filière miel au Togo à respecter scrupuleusement les dispositions qui sont mises en place par les autorités nationales pour que cette autorisation d’exportation du miel vers l’Union européenne soit renouvelée chaque année.

Joaquín Tasso Vilallonga, Ambassadeur de l’Union européenne au Togo

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'NK Costume'
Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Coopération

L’Union européenne et ses Etats membres présents au Togo (Allemagne et France) ont lancé mercredi à Lomé un Document Conjoint de Programmation (DCP).  Cet...

Coopération

Une délégation de l’Union Européenne conduite par Koen Doens, directeur des partenariats internationaux de la Commission européenne a visité mercredi le Centre d’Enfouissement Technique...

Coopération

Le pass vaccinal numérique du Togo est reconnu à compter du 24 novembre dans les 27 pays de l’Union européenne. Annonce faite mercredi par...

Coopération

La 2e réunion ministérielle, Afrique-Commission de l’Union Européenne s’est ouverte mardi à Kigali. Prof Robert Dussey, le ministre des Affaires étrangères, de l’intégration régionale...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P