Connect with us

Hi, what are you looking for?

Economie

Delato Agbokpe: « l’Etat n’a décidé d’aucune réduction de frais d’immatriculation »

Views: 40

L’information selon laquelle les autorités togolaises ont ramené les frais d’immatriculation des engins à deux roues à 10 000 Fcfa a fait le tour des réseaux sociaux depuis mercredi dernier semant ainsi la confusion dans les esprits. Au finish, il n’en est rien. Dans une mise au point, la Direction des transports routiers et ferroviaires précise que l’Etat n’a décidé d’aucune réduction de frais d’immatriculation.

Advertisement. Scroll to continue reading.

En effet, le mercredi dernier, la Direction des transports routiers et ferroviaires a animé une conférence de presse à Lomé. L’exercice visait à parler des différentes réformes entreprises depuis quelques années dans l’optique de rendre plus faciles et plus célères les prestations qu’elle offre aux usagers.

La rencontre a été l’occasion d’entretenir l’assistance sur les vrais frais de prestations tels que l’immatriculation des engins à deux, trois, quatre roues et plus ainsi que les frais liés au permis de conduire.

« Malencontreusement, il s’est glissé sur certains médias et des réseaux sociaux des informations alléguant d’une réduction par l’Etat des frais d’immatriculation des engins. La Direction des transports routiers et ferroviaires tient préciser que l’Etat n’a décidé d’aucune réduction des frais d’immatriculation », lit-on dans la mise au point signée par Delato Kokou Agbokpe, le Directeur des transports routiers et ferroviaires.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

L’information, précise M. Agbokpe portait sur les nouvelles procédures automatisées et les vrais coûts des différentes prestations. L’objectif étant de mettre les usagers à l’abri des faux frais dont ils sont victimes de la part des intermédiaires de tous ordres.

Notons que lors de l’exercice de mercredi dernier, Delato Kokou Agbokpè a indiqué les réformes en cours vont assainir le secteur du transport togolais par l’automatisation des prestations de la DTRF en vue de garantir à la population une rapidité dans le processus d’immatriculation, d’obtention de permis de conduire ou de mutation. L’autre objectif, a-t-il poursuivi, est la garantie de la transparence dans la gestion des prestations fournies par la DTRF.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Economie

Le 30 novembre dernier, le Directeur des transports routiers et ferroviaires, Delato Kokou Agbokpe a publié une décision selon laquelle toute demande d’immatriculation qui...

Economie

L’affaire fait grand bruit depuis quelques semaines dans la presse togolaise. Les contrats de concessions qui lient les sociétés privées au gouvernement togolais, dont...

Economie

Les réformes économiques entreprises, depuis quelques années déjà, par le gouvernement n’excluent pas le secteur des transports. En ce qui concerne le transport routier,...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P