Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

CICCA s’organise pour l’intégration socioéconomique des mères célibataires

Views: 34

Le Cercle d’Initiatives Citoyennes pour le Challenge et le Changement en Afrique (CICCA) a lancé samedi à Lomé les travaux de son assemblée générale ordinaire de l’année sur le thème : «  Mère célibataire : assumer son statut et protéger sa dignité ». L’événement qui coïncide avec la journée de l’enfant africain célébrée ce 16 juin, est une occasion de recentrer le  débat sur la précarité et la vulnérabilité des femmes célibataires et leurs enfants. 

Advertisement. Scroll to continue reading.

L’assemblée générale du CICCA suscite ainsi un débat citoyen sur un sujet qui guidera  ses  engagements et actions durant l’année. Au Togo, le statut des mères célibataires est un  sujet sociétal d’une réalité poignante et récurrente. 

Selon  le président du CICCA, Sylvain Attoh-Mensah, le choix du thème fait suite au constat selon lequel il y a beaucoup de femmes qui sont victimes de la méchanceté et de l’indifférence de certains hommes et qui vivent dans des situations déplorables avec leurs enfants.  L’idée est de s’imprégner davantage du quotidien de celles-ci  en vue  d’œuvrer pour  leur intégration.

« Nous avons mis en place un programme de clinique juridique et d’assistance socio-économique pour voir si dans trois ans nous pouvons  intégrer  au  moins une centaine de ces mères célibataires  dans la vie socio-économique pour que leurs difficultés diminuent », a-t-il précisé.

Me Attoh-Mensah ajoute que la réunion  sera aussi une occasion de sensibiliser  les membres du Cercle sur les droits de « ces enfants qui n’ont pas demandé à venir au monde et pour lesquels les bonnes consciences doivent s’engager pour leur restituer leurs droits les plus élémentaires à vivre et à espérer ».

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

Au cours de cette assemblée, le CICCA aura à  adopter le programme de prise en charge des mères célibataires, renouveler certaines de ses instances dirigeantes, adopter son plan d’action quinquennal et préparer la deuxième édition du  forum sur le leadership féminin prévue pour  novembre prochain à Cotonou.

Les discussions ont été ouvertes par Stanislas Bileba, secrétaire général  du ministère en charge de l’action sociale, représentant Mme Tchabinandji-Yentchare.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Pour M. Bileba, le thème choisi par CICCA  cadre avec celui retenu pour la célébration de la 28è édition de l’enfant africain qui est « aucun enfant ne serait laissé pour compte pour le développement de l’Afrique ».  Il a invité les citoyens à protéger et les femmes et les enfants.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Sticky Post

Le Cercle d’Initiatives Citoyennes pour le Challenge et le Changement en Afrique (C.IC.C.A) poursuit le renforcement des bases éthiques du civisme et du vouloir...

Société

Le Cercle d’Initiative pour le Challenge et le Changement en Afrique (CICCA) pose le débat sur le sens  des funérailles en Afrique. En collaboration...

Société

Lomé abrite depuis jeudi, la première session du Comité d’administration de l’Observatoire panafricain du leadership féminin (OPALEF). Ses travaux ont été lancés par la...

Sticky Post

Le Cercle d’Initiative pour le Challenge et le Changement en Afrique (CICCA) a organisé vendredi à Lomé une journée de réflexion sur le thème...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P