Connect with us

Hi, what are you looking for?

Economie

CFA-Eco: Nubukpo prend le parti de Muhammadu Buhari

Views: 106

La question du franc CFA continue d’alimenter les débats. La volonté de ses détenteurs de lui coller le nom usurpé de la monnaie unique de la CEDEAO irrite encore plus. Le président nigérian, Muhammadu Buhari ne cache pas sa colère sur le sujet et l’a encore exprimé mardi. L’économiste togolais, Kako Nubukpo apporte de l’eau à son moulin.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Cela me donne un sentiment de malaise que la zone UEMOA souhaite reprendre l’Eco en remplacement de son Franc CFA avant les autres Etats membres de la CEDEAO », a tweeté lundi le président nigérian.

Muhammadu Buhari dénonce un manque de « confiance » dans les discussions devant mener à une adoption commune de la monnaie unique de la CEDEAO. L’ogre nigérian qui avait souhaité une prolongation des discussions relève que « les critères de convergence n’ont pas été remplis par la majorité des pays ». Mais la proposition est ignorée par Alassane Ouattara et Emmanuel Macron.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le Chef de l’Etat nigérian précise qu’il faut « faire les choses correctement et assurer le respect absolu des normes établies » sans quoi, le risque de dislocation est grand. Il précise en plus que ce sera d’ailleurs ridicule d’entrer dans une telle union monétaire.

« Nous devons procéder avec prudence et respecter le processus convenu pour atteindre notre objectif collectif tout en nous traitant les uns les autres avec le plus grand respect. Sans cela, nos ambitions pour une union monétaire stratégique en tant que bloc de la CEDEAO pourraient très bien être sérieusement menacées », a-t-il martelé.

Une monnaie pour l’ensemble des Etats de la CEDEAO

Mercredi, c’est Kako Nubukpo, farouche critique du franc CFA, une monnaie issue de la colonisation, qui prend la parole. L’ancien ministre togolais de la prospective affirme que « le président Nigérian a totalement raison de poser la question des modalités concrètes de création de l’Eco ».

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Nous ne voulons plus du FCFA. Nous voulons une monnaie Eco pour l’ensemble des 15 États de la CEDEAO, une monnaie Eco flexible avec un régime de ciblage de l’inflation », déclare Prof Nubukpo.

L’économiste togolais, ancien fonctionnaire de la BCEAO et ancien Directeur de la Francophonie économique et numérique annonce la tenue prochaine à Lomé des états généraux de l’Eco. Ces assises devront permettre de définir une feuille de route « pour guider les Chefs d’États et les parlementaires de la CEDEAO » dans le processus devant aboutir à la création de la nouvelle monnaie communautaire.

{loadmoduleid 212}

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Justice

C’est une information qui remet en lumière la crise sociopolitique de 2017. La Cour de justice de la CEDEAO condamne le Togo pour des...

International

En Guinée-Conakry, la messe est dite pour Alpha Conde. On le savait depuis le 5 septembre dernier. Mais alors que le président déchu comptait...

International

A la suite de la chute d’Alpha Conde en Guinée, 22 organisations de la société civile déplorent un retour des coups d’Etat sur le...

Coopération

Barros Bacar Banjai est le nouveau représentant résident de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) au Togo. Le nouvel ambassadeur...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P