Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

CENI: Christophe Tchao s’explique et exhorte la Coalition de l’opposition

Views: 15

Le président du Groupe parlementaire UNIR a expliqué mardi la démarche de l’Assemblée nationale et de la majorité parlementaire qui a consisté à nommer 4 des 5 représentants de la Coalition de 14 à la CENI. Pour Christophe Tchao, il n’est pas bienséant de laisser continuer le blocage à la CENI. L’ancien ministre explique qu’en attendant une réaction du Comité de suivi sur le droit de siège de l’UFC à la CENI, il faut compléter l’institution en charge des élections pour la poursuite du processus électoral.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Lundi, l’Assemblée nationale a procédé à la nomination de 4 représentants de l’opposition parlementaire sur les 5 proposés par la coalition des 14 partis politiques de l’opposition pour rééquilibrer la CENI.

Une nomination qui s’était déroulée dans un cafouillage totale alors que les députés de l’opposition boycottaient les travaux, dénonçant une immixtion dans le choix de ses représentants et un passage en force.

Intervenant mardi sur Radio Victoire, Christophe Tchao est revenu sur la démarche et les raisons qui ont expliqué la nomination des 4 commissaires par les députés du pouvoir.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« L’UFC est au terme de notre règlement intérieur un parti parlementaire de l’opposition et c’est à ce titre que ce parti avait déjà présenté une candidature lorsque l’appel avait été lancé pour occuper la CENI. Maintenant, le problème n’a pas été clairement spécifié par le comité de suivi. Aujourd’hui, l’ANC à travers un courrier a saisi le comité de suivi pour lui dire qu’on est en face d’une situation et l’UFC également a saisi le même comité de suivi. Ce qui veut dire que tout le monde reconnaît qu’il y a un problème. Alors nous nous sommes dits qu’il faut nommer les 4 membres qui ne sont pas encore élus et qui ne posent pas de problème en attendant que le comité de suivi de la CEDEAO se réunit pour régler le cas du seul siège qu’occupe l’UFC, parce qu’on ne peut pas bloquer l’institution. Du moment où les deux partis ont saisi le comité de suivi, on attend que ce comité en retour se prononce pour que tout le monde soit situé », avance le Président du groupe parlementaire de l’Union pour la République (UNIR).

{loadmoduleid 210}

L’ancien ministre estime qu’il est important que les représentants de C14, déjà désignés rejoignent la CENI afin de participer au processus électoral en cours dans le pays.

« La CENI doit aller jusqu’aux élections ce qui veut dire qu’il y a du travail. Donc il est important que les représentants  de la C14 nominés aillent à la CENI. Ils vont examiner ce qui a été fait jusqu’à ce jour, s’ils ont des contributions et des suggestions à apporter, bien sûr que la CENI les prendra en compte avec beaucoup d’intérêts », a ajouté M. Tchao.

Mais l’opposition dénonce un passage en force du pouvoir de Faure Gnassingbé et affirmer qu’aucun représentant de la Coalition ne prêtera serment si le poste restant n’est pas attribué à Francis Pédro Amuzun.

Advertisement. Scroll to continue reading.

L’intervention du Comité est attendue dans les prochains jours pour décanter la situation.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Le Comité de libération de tous les « détenus politiques » du Togo alerte sur la détérioration de l’état de santé de certains partisans de l’opposition...

Politique

Un mandat de dépôt a été requis le vendredi 04 juin contre Paul Missiagbeto, Conseiller spécial, de Messan Agbéyomé Kodjo, candidat de la Dynamique...

Coopération

Eric Stromayer, l’ambassadeur des Etats-Unis au Togo a apporté mercredi des éclaircissements sur le récent communiqué du Groupe des 5 ambassadeurs sur la crise...

Politique

Cela fait plus d’une semaine que Djimon ore croupit dans les geôles de la gendarmerie togolaise. L’ancien ministre de la communication a été arrêté...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P