Connect with us

Hi, what are you looking for?

International

CEDEAO: les ministres parachèvent la réforme institutionnelle à Lomé

Views: 50

La 17e session extraordinaire du conseil des ministres de la CEDEAO s’est tenue samedi à Lomé sous la présidence du ministre togolais des affaires étrangères, Prof. Robert Dussey. Les travaux qui ont duré toute la journée ont permis aux ministres de statuer sur les règles d’attribution des postes statutaires. L’idée est de permettre à l’institution communautaire de s’inscrire dans une nouvelle dynamique d’efficacité et de pragmatisme.

Advertisement. Scroll to continue reading.

A l’ouverture des travaux, le Chef de la diplomatie togolaise a salué l’engagement des ministres de la CEDEAO à faire aboutir le chantier des réformes statutaires qui devraient permettre à l’organisation de franchir un cap qualitatif dans sa quête de performance.

« La réforme institutionnelle amorcée par notre institution est plus qu’une urgence, elle est une nécessité. Elle répond aux exigences d’adaptation aux règles modernes de gouvernance ainsi qu’à l’impératif d’un usage à la fois rationnel et raisonnable des ressources », a déclaré Robert Dussey, le président du conseil des ministres de la CEDEAO.

Par ailleurs, le Chef de la diplomatie togolaise a indiqué que la réunion extraordinaire de Lomé s’inscrivait dans la logique de parachèvement de l’œuvre de réforme et faisait suite à l’exhortation adressée à la Commission de la CEDEAO par la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement d’accélérer la mise en œuvre du projet de réforme institutionnelle.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

La CEDEAO s’est engagée depuis une décennie sur un chantier de réformes structurelles et institutionnelles. Cette réforme arrive ainsi à son achèvement grâce aux efforts et au sens de la communauté des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’organisation.

Les travaux de Lomé ont été consacrés essentiellement à l’attribution des postes statutaires au sein des institutions. Ce qui n’a pas été facile pour cause de la réduction du nombre de commissaires qui passe de 15 à 9.

Le Professeur Dussey a estimé que la réforme aura le mérite de pallier les handicaps actuels de capacités de la CEDEAO et renforcer en conséquence ses capacités de fonctionnement.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Outre l’attribution des postes dont le consensus a été difficile à trouver, les ministres ont également formulé des recommandations et résolutions concrètes et évolutives à soumettre à la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Justice

C’est une information qui remet en lumière la crise sociopolitique de 2017. La Cour de justice de la CEDEAO condamne le Togo pour des...

Coopération

Le ministre togolais des affaires étrangères a achevé mercredi une visite officielle de 3 jours  en Arabie Saoudite. Ce déplacement fait suite à une...

International

En Guinée-Conakry, la messe est dite pour Alpha Conde. On le savait depuis le 5 septembre dernier. Mais alors que le président déchu comptait...

Coopération

Il s’est tenu lundi la 2e réunion virtuelle du Haut Comité de la « Décennie des racines africaines et de la diaspora africaine ». Présidée par...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P