Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Aklesso Atcholi: « le grand mouvement de la Coalition est du réchauffé »

Views: 76

Aux lendemains des élections législatives remportées par le parti UNIR (au pouvoir), la Coalition de l’opposition togolaise a annoncé une nouvelle phase de la lutte politique pour l’alternance. Le regroupement politique ayant boycotté les élections ne reconnait pas la nouvelle assemblée nationale et promet se relancer en se muant en un grand mouvement citoyen qui démarre ses actions par une grande manifestation le 12 janvier prochain. Au niveau du parti au pouvoir, on estime qu’il y a rien de nouveau dans la stratégie de la C14. Tout est du réchauffé, affirme Aklesso Atcholi.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le Secrétaire exécutif de l’Union pour la République (UNIR) n’a aucune crainte des prochaines manifestations annoncées par la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise. Le regroupement qui n’a pas participé aux dernières élections législatives compte intensifier ses actions pour parvenir à une alternance au pouvoir.

La C14 a, de ce fait, lancé un appel à tous les togolais qui se sentent concernés par la lutte politique aux fins de constitution d’un grand mouvement citoyen pour faire aboutir la lutte engagée, depuis de longues dates.

Le regroupement politique annonce, d’ores et déjà, une descente dans les rues de Lomé et de plusieurs localités de l’intérieur du pays dès le 12 janvier prochain. Une manifestation qui devrait lancer une nouvelle phase de la lutte politique au Togo.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

Au niveau du parti au pouvoir, cet appel ne dit absolument rien. En effet, le Secrétaire exécutif de UNIR, Aklesso Atcholi qui intervenait jeudi sur Rfi a indiqué qu’il n’y a rien de nouveau de la logique de la Coalition des 14.

« Ce n’est qu’un réchauffé de la logique de l’opposition depuis août 2017. Les institutions de la République fonctionnent et force restera à la loi », a-t-il dit assurant que les tenants et les aboutissants de cet appel à la résistance à travers un « soi-disant grand mouvement citoyen » sont connu de tout le monde.

Malgré les menaces d’empêchement proférées par la Coalition, le gouvernement togolais est parvenu à faire organiser les élections législatives le 20 décembre dernier. Les résultats provisoires du scrutin donnent UNIR gagnant avec 59 sièges. L’Union des forces de changement (UFC) est le premier parti de l’opposition parlementaire avec 6 députés. Le MPDD et le NET font leur entrée chacun avec 3 sièges. Le MRC et le PDP ont chacun 1 députés pendant que les indépendants font une percée avec 18 députés.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

L’Union pour  la République (UNIR) participe depuis mercredi au 5e Forum des jeunes dirigeants Chine-Afrique. Cette rencontre qui se tient les 24 et 25...

Politique

Le Mouvement du Peuple pour la Liberté (MPL) se prononce sur la détention de Jean-Paul Oumolou et d’autres opposants. En conférence de presse mercredi...

Politique

Le parlement togolais est en deuil. La présidente de l’institution, Chantal Yawa Tsegan a annoncé le décès jeudi d’un député membre du bureau du...

Politique

Marc Bobi a de nouveaux projets de développement pour la commune d’Agoè-Nyivé 2. Brulant d’envie d’être candidat aux prochaines élections régionales, ce directeur de...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P