Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

AJMDHE en croisade contre la grossesse en milieu scolaire à Danyi

Views: 17

Au Togo, la grossesse en milieu scolaire est l’un des fléaux majeurs qui handicapent le système éducatif. Selon les derniers chiffres  publiés par le ministère en charge de l’action sociale, 5000 élèves  ont contracté la grossesse au cours de l’année scolaire 2016-2017 sur l’étendue du territoire national. La situation n’épargne guère la préfecture de Kloto qui enregistrerait environ 15% de grossesse en milieu scolaire chaque année, d’après les données d’un agent de santé de la localité. Cela inquiète l’Association des Jeunes du Monde pour le Développement Humanitaire des Enfants (AJMDHE) qui était samedi au CEG Danyi Kpéto (180 km de Lomé) pour une séance de sensibilisation sur le sujet.

Advertisement. Scroll to continue reading.

C’est la première sortie officielle de l’année pour  l’AJMDHE, une association humanitaire engagée pour le bien-être et l’épanouissement des enfants. A Danyi Kpéto, elle a tenu une journée de sensibilisation sur le thème « stop à la grossesse précoce en milieu scolaire et la promotion de l’éducation ».

L’exercice a consisté pour les responsables de l’association d’instruire les élèves voire parents d’élèves  sur les causes de la grossesse en milieu scolaire, ses conséquences que sont entre autres, l’abandon de l’école, l’échec scolaire et la misère. Ils n’ont pas perdu de vue les moyens de préventions de la grossesse précoce qui ne sont autre que l’abstinence et l’utilisation des mesures contraceptives.

La sensibilisation a été essentiellement faite par Charlotte Sancta Babeka, Sage-femme à Danyi et les élèves de la Croix rouge de Danyi, engagés pour une vie saine.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Nous n’avons pas les chiffres exacts mais en tant que sage-femme de la localité, je peux estimer le nombre de cas de grossesse enregistré en milieu scolaire à 15%. Les avortements clandestins aussi des élèves sont fréquents » a dévoilé Mme Babeka.

{loadmoduleid 210}

Selon Félicia Adjewoda, vice-présidente le choix de Danyi Kpéto se justifie par l’engagement de l’AJMDHE à intégrer tous les citoyens à ses actions.

« On a souvent tendance à oublier les gens des localités reculées pour des activités comme telle. Or ce sont eux qui ont le plus besoin de sensibilisation ou d’information. Nous sommes là pour relever ce défi en alertant nos soeurs sur les inconvénients d’une grossesse précoce » a indiqué Mme Adjewoda, vice-présidente de l’AJMDHE.

L’initiative a été appréciée à sa juste valeur par les autorités traditionnelles de la localité en l’occurence Togbui Kowudade IV, Chef canton de Danyi Kpéto Evita qui a invité l’association le même exploit dans les autres préfectures du Togo.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Du côté des élèves, le message semble passé. Beaucoup se sont engagés à pratiquer l’abstinence jusqu’à un âge avancé.

Des kits scolaires ont été remis à certains d’entre eux en fin de la séance.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P